06 novembre 2010

Spéciale dédicace

J'ai croisé souvent Stéphanie Mora. Journaliste à France Bleu Roussillon, c'est elle qui suit le plus souvent l'actualité politique. Autant dire que sur ce terrain de jeu, on se cotoyait fréquemment.

Eh bien Stéphanie Mora quitte le département. Mais je suis heureux pour elle. Car elle vient d'être recruter par France Bleu pour devenir rédacteur en chef adjoint de Bleu Toulouse. Elle va donc participer à l'aventure du lancement d'une nouvelle station de la chaîne. Ce n'est tout de même pas rien.

Ce n'est pas rien et c'est mérité. Stéphanie est bosseusse, à l'écoute donc intelligente, et en plus elle rit à mes blagues donc elle est polie.

Bon vent Stéphanie et n'oublie pas le chemin du Roussillon pour revenir nous voir.

Commentaires

Olà, Guillaume, tu me parais bien parti pour être accusé de sexisme!
Je me souviens avoir lu une étude (sérieuse, je vous donnerai les références si je les retrouve) sur la séduction. Il apparaît que la séduction chez l'homme (vis-à_vis de la femme, les homo ne sont pas pris en compte, ça aussi, c'est sexiste), c'est de faire rire; chez la femme (vis-à-vis de l'homme), c'est de rire des blagues masculines...

Écrit par : louis Pujals | 06 novembre 2010

Guillaume,continuez à écrire comme vous le faites, avec talent et humour.
Vos lecteurs apprécient vos articles, et n'appartiennent à aucune communauté sexuelle.
Votre blog est un véritable espace de tolérance et de liberté, à en juger par la part que vous accordez aux différentes interventions.
Ne changez rien,vos informations nous sont précieuses.
Et ne quittez pas le Roussillon s'il vous plait ...

Écrit par : jade66 | 06 novembre 2010

Bon vent (d'autan) à Stéphanie Mora. Toulouse est une ville sympathique, animée, où les moeurs politiques après les années Baudis ont évolué dans le meilleur sens. Les gens y sont très ouverts, et rebelles, dans le bon esprit. Elle va s'y plaire. J'y vais souvent en ce moment (ma fille y poursuit ses études), à l'occasion je lui ferai un petit coucou.

Écrit par : Michel Cavallier | 06 novembre 2010

Dédicace méritée. Rigoureuse, pugnace, objective, bref, journaliste professionnelle, Stéphanie Mora va indiscutablement manquer dans le paysage journalistique roussillonais. De tout coeur, bonne chance dans ses nouvelles fonctions.

Écrit par : garrouille | 07 novembre 2010

En effet, une très bonne journaliste que Stéphanie Mora. Toujours juste dans ces propos, bon vent à elle, en espérant qu'elle puisse s'épanouir dans sa nouvelle station.

Écrit par : Vincent | 07 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.