24 octobre 2010

Vila (le rouge) élu, ben tiens !

C'est un truc de fou. Jean (pas Bedel Bokassa) Vila a obtenu 100 % des suffrages exprimés aujourd'hui. Il est donc élu. Tout comme sa liste entière dont Fidel et Mme Cresta. Avec 48,3 % de participation, il a réussi son pari de mobiliser sur son référendum pour ou contre l'agglo (bon en 2008 il y avait tout de même 72 % de participation). Certes 48,3 % c'est bien donc peu pour une municipale, mais, partant du principe qu'il n'y avait pas d'enjeu, ce n'est pas si mal.

Il y a eu 3 421 votants dont 7 % (244) ont voté blanc ou nul. Vila a donc recueilli 3 177 voix. C'est à peine 211 de moins qu'en 2008. Là encore, on ne peut pas dire que ce soit un échec.

Cabestanyencs, voici donc vos 29 élus :


1 Jean VILA,

2 Nouria ARABIA

3 Jacques Fidel CRESTA

4 Elisabeth RIVAS

5 Stéphane QUINTIN

6 Vanessa BOYER

7 Gérard MARQUES

8 Cécile LACAPERE

9 Charlie CANIS

10 Karine SANYAS

11 Alain TROTEL

12 Josette Fidèle CRESTA

13 Pierrick CYMBLER

14 Marie-Christine MONTOYA

15 Antoine FIGUE

16 Edith Pollestres PUGNET

17 Jean-Pierre FARRE

18 Jacqueline RAISON

19 Jean-François SAGUI

20 Claire LANGLAIS

21 Jean BRUNEL

22 Yvette MESTRE

23 Philippe ASF GALANO

24 Thérèse MACHET

25 Jean-François REGNIER

26 Nadine DRILLIEN

27 Farid MELLAL

28 Sylvie JORDA

29 Richard BRAU

21:32 Publié dans Elections | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : jean vila, pc, cabestany

Commentaires

Félicitation à Richard Brau nouveau Conseiller Municipale
Mika un ami

Écrit par : Millet | 24 octobre 2010

" Vila a donc recueilli 3 177 voix. C'est à peine 211 de moins qu'en 2008. Là encore, on ne peut pas dire que ce soit un échec."
Est-ce si sûr? Combien de listes en 2008?...
Ce n'est pas un désastre de participation, mais ce qui est important c'est que seule une assez faible minorité d'électeurs inscrits a dit non à l'entrée de Cabestany dans l'agglomération puisque c'était la seule question posée.
J'imagine que le polytechnicien de l'agglomération qui sait compter va le relever...

Écrit par : leon | 24 octobre 2010

Le score n'est pas flatteur pour Mr le candidat communiste d'autant plus qu'il ne faut pas oublier qu'il a bénéficié de l'apport des voix du FN.
Utiliser l'argent public pour rien, c'est une escroquerie. La démocratie est bafouée

Écrit par : Sauto | 25 octobre 2010

Vive l'agglo avec jean vila comme président pour donner des leçons sur la gestion d'une collectivité ,sur une facture d'eau annuelle 27 % de taxes pour l'agglo c'est la triste réalité de la médiocrité actuelle de Perpignan agglomération !

Écrit par : nono | 25 octobre 2010

Un score digne du Soviet Suprême. Normal !

Écrit par : JF | 25 octobre 2010

Quelle claque ! Echec total pour le camarade communiste Vila, Il a joué, il a perdu . Certes 29 élus, donc pas de réservoir, donc il est condamné à être le Maire qui fera rentrer Cabestany dans l'Agglo.
Le tout avec une liste de fonctionnaires, de retraités, non représentatif de la population de Cabestany. Même une conseillère municipale a donné procuration pour pouvoir partir en vacances. Bravo le respect des électeurs.
Cabestany mérite mieux que cela. Bravo à l'opposition, c'est une forme de courage de ne pas avoir présenté de liste. Il faut de temps en temps que les hommes politiques se trouvent face à leurs responsabilités.

Écrit par : rouquette | 26 octobre 2010

Je suis surpris par l'analyse de l'indép qui considère que le référendum de Cabestany est globalement un succès pour Vila.C'est certes mieux que si c'était pire.
Mais quand un maire installé depuis des décennies fait un référendum sur une question qu'il juge cruciale , la réponse majoritaire qu'il attend de ses électeurs est celle qu'il défend.
Or, la réponse qu'a obtenue Vila de ses concitoyens est majoritairement hostile à sa position. Je ne vois pas en quoi cela est globalement un succès pour lui.
Des encarts publicitaires à venir apporteront peut-être une explication à cette trop complaisante analyse de l'indép..

Écrit par : leon | 26 octobre 2010

Je lis : "Vila a obtenu 100 % des suffrages exprimés" puis "7 % ont voté blanc ou nul".
Cher Guillaume, je sais bien que le vote blanc n'est pas pris en compte dans la grande démocratie (sic !) française mais tout de même, n'y a-t'il pas une erreur ?

Écrit par : CulturaCat | 26 octobre 2010

La faute en revient à l'opposition qui n'a même pas eu le courage de présenter une liste et bien c'est normal vu le pourcentage de satisfaction du Président de la République.
Présenter une liste vu de ces conditions c'était prendre une claque de très haute volée, et cela montre la témérité timorée de la part de l'UMP.
Vila a été courageux LUI
Je l'ai déjà dit et je maintiens, j'habites Cabestany et je ne suis pas prêt à écouter les sirènes enchanteresses de l'Agglo.
A tous ceux qui pensent avoir plus de bus grâce à l'agglo, à tous ceux qui pensent mettre dehors un maire du PC qui est un très bon gestionnaire (et tout Cabestany peut en témoigner sauf les UMPISTES ), je leur dis simplement de ne pas écouter les sirènes de l'UMP.

Écrit par : bob | 26 octobre 2010

Le FN qui est opposé à la politique de l'agglo dirigée par l'ump et JP Alduy a appelé les électeurs à voter, BLANC ou NUL
Soit ne pas cautionner l'étiquette de Vila,pas plus que la manoeuvre d'Alduy ,qui voulait s'approprier l'abstention.
Le FN n'a pas de leçons à recevoir de l'ump qui a Henin Beaumont a appelé à voter ,pas blanc mais POUR la liste socialo communiste...

Écrit par : Jean-Claude Pinget | 27 octobre 2010

Le village gaulois résiste, qu'on se le dise ! Seul contre tous ces villageois ont raison. Si cela peut leur faire plaisir c'est leur problème. Mais au delà des passions partisanes et idéologiques, des peurs ancestrales de l'ogre, qui-y-a-t'il de raisonnable dans cette posture ? La loi s'imposera et Cabestany entrera dans l'agglo par la petite porte. L'honneur du maire sera sauf me direz vous, peut être que oui, quoique, ce calcul machiavélique qui consiste a faire porter la responsabilité aux électeurs est-il honorable ? Y-aurait-il un avenir hors de l'agglo ? Oui avec une communauté de communes. Mais pourquoi cela ne s'est il pas fait plus tôt ? Autant d'imprévision écorne fortement la stature de bon gestionnaire du maire. La vache à lait du Mas Guérido va se tarir et va venir le temps des vaches maigres. La solidarité inter communale serait une meilleure protection que l'isolement, même superbe.

Écrit par : sésame | 27 octobre 2010

Si l'agglo était menée avec autant de souci de ses administrés qu'à Cabestany, JM Pujol n'aurait à se plaindre des employés municipaux qu'il tient tout de même sous sa coupe .
Passez donc le pont qui sépare le Mas Guerrido de Cabestany, même les étourneaux ne s'y attardent tant ils savent que les fruits cultivés pour les promoteurs en tous genres leur seront sont amers.
Un énarque en bois vert, un merdeux élevé par codognès croit pouvoir venir à bout d'un élu qui depuis 33 ans a montré comme Frêche sa détermination et son excellence à sortir une partie de ce département du marasme prémédité par les quelques nantis qui en ont fait leurs choux gras.
L'agglo est exangue et Cabestany se refuse à lui donner son sang.

Écrit par : Gustave Delory | 27 octobre 2010

48% de participation pour une municipale partielle avec une seule liste, c'est déjà pas mal !

Écrit par : Sébastien | 28 octobre 2010

Les CRESTA'S où sont-ils ?

Madame que fait-elle? Adjoint au travail!
Monsieur que fait-il? Adjoint au boulot!

Quelle plaisanterie !!!

Écrit par : Mort de rire | 28 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.