22 octobre 2010

Mach fait sa rentrée très classe

C'est ce soir la rentrée parlementaire de Daniel Mach. Un raout auquel je n'ai pu assister, retenu par ailleurs, mais que quelques bonnes âmes m'ont relaté. Un show que l'homme fort de Pollestres a rôdé depuis 2003. Cette année, pas moins que Jean-François Copé, patron des députés UMP en guest star. Comme à chaque fois, Mac attaque !

Mais avant de prononcer son discours, il a fallu qu'il puisse recevoir ses invités (toujours très nombreux). Seulement, en pleine réforme des retraites, des manifestants (300 à 400 quand même selon des témoins umpistes) ont voulu se faire entendre. Il n'ont pu le faire que de loin. "Il y a un dispositif de gendarmerie impressionnant. Peut-être 20 fourgons", m'a relaté un adhérent. S'ils ont été bloqués, les manifestants auraient été reçus par un conseiller de Copé.

Une fois ces émotions passées, dans la salle, c'était l'heure des remerciements protocolaires. Tous les parlementaires y sont passés, donc Jacqueline Irles. Eh oui, elle était présente, ce qui, en dehors du fait que, présidente, elle y était presque contrainte, relève d'un certain courage. A l'évocation de son nom, quelques sifflets se sont élevés. Copé, pour calmer le jeu, rappellera que "les adversaires sont dehors, pas dedans".

Enfin le Mach Show pouvait commencer.

Voici quelques extraits de son discours :


A propos de l'écoute de Copé et du fait qu'il est attentif au travail des parlementaires de son groupe : "J’en veux pour preuve, ma proposition de loi visant à interdire la vente d’alcool aux mineurs. Déposée sous la précédente législature, j’ai relancé ce projet dès ma réélection en 2007. Je suis venu te le présenter, nous en avons discuté ensemble, et tu as décidé de me confier une mission, afin d’être plus efficace, qui m'a permis d'organiser une consultation auprès des acteurs nationaux, directement concernés par ce projet. Leurs observations, recueillies lors de multiples auditions, ont éclairé mon texte, et m'ont permis de parachever ma proposition. C’est ainsi, qu’elle a été intégrée dans la loi de Madame le Ministre de la Santé, Roselyne Bachelot."

A propos de l'interdiction du voile intégral en public : "Voilà pourquoi l’intégration, que propose la France à ceux qui veulent y vivre, doit veiller au strict respect du code français. Comme le dit le sens commun : c’est à prendre ou à laisser. Dans un pays laïc, le but n’est pas de s’accorder sur le sens, la valeur, les vertus ou les vérités d’une religion. J’ai bien peur que nous ne puissions jamais nous entendre sur la place de la religion dans nos sociétés, parce que la laïcité est encore incompréhensible pour certains, et son respect n’a aucune importance pour d’autres. Ce sujet ne fera jamais l’unanimité, car il touche au domaine personnel de la croyance. Nous n’avions qu’une réponse, c’est la Loi."

A propos de ses "amis" Bourquin et Frêche : "Depuis de trop longues années maintenant, le Languedoc-Roussillon souffre de deux maux principaux : l’incompétence avérée et les dérives mégalomaniaques, de ceux qui assurent la conduite de l'exécutif. Je veux parler de ce monstre à deux têtes, BOURQUINOFRECHESQUE ou FRECHINOBOURQUINISTE dont, même les socialistes ne veulent plus ! L'un a pour seule ambition de communiquer sur ce qu’il ne fait jamais, mais qu’ il fait espérer, et l’autre, traite ces électeurs de cons, et érige des statues d’hommes célèbres, bien connus pour l’usage de la démocratie dans leur pays, dont celle de Lénine, pour la modique somme de 200 000 euros."

A propos de sécurité : "Cet été, après les émeutes de Grenoble, je n’ai pas hésité à élaborer une proposition de loi, que je suis allé présenter à l’Elysée. Dans ce texte, je suggérais de durcir les sanctions, et de les adapter. A chaque délinquant, une sanction appropriée. Je proposais donc, pour tout crime ou délit, aussi grave que celui de porter délibérément atteinte, à la vie d’un représentant des forces de l’ordre, qu’un Français d’origine, subisse des sanctions alourdies par rapport aux existantes ; qu’un mineur (ayant commis ce type de crime), soit intégré à une unité disciplinaire d’insertion, structurée et organisée sur le mode militaire, afin de l’éduquer, et de lui apprendre la hiérarchie, et le respect ; que les délinquants étrangers soient expulsés du territoire national ; et que les délinquants naturalisés français depuis moins de 10 ans, soient déchus de la nationalité française. Ces propositions, ne sont pas restées lettre morte, puisque certaines figurent dans le projet de loi sur l’immigration."

A propos de la réforme des retraites : "La crise financière mondiale sans précédent que nous venons de connaître, a porté à 32 milliards d'euros soit 10% des pensions versées, le déficit de notre régime vieillesse. En d'autres termes, à ce jour, une retraite sur dix n'est financée que par l’endettement, et si nous ne faisons rien, ce serait une sur six en 2030. Il est donc impératif, que nous retrouvions un équilibre financier, sous peine de voir disparaître notre système par répartition, auquel nous sommes tous très attachés."

A propos de l'alternance : "D’aucuns, nous ont enterrés un peu vite, et même si la tâche est encore immense, il nous reste 18 mois, pour poursuivre les réformes de modernisation de notre pays."

Commentaires

Beaucoup de "moi je, moi je" ...

Écrit par : Sébastien | 22 octobre 2010

Monsieur Mach a peut être raison de traiter Bourquin d'incompétent, sauf que lui (M Mach ) est de loin le politique le plus incompétent que notre département ait connu, et pour preuve il suffit de voir ses pseudo propositions parlementaires .

Une question à Monsieur Mach : Vous qui êtes Français d'origine Espagnol, si demain vous commettez un délit, ou s'il s'avère que vous avez déjà commis un délit, que doit faire la loi pour vous sanctionner ?

1 - vous déchoir de la nationalité Française
2- vous affligez Une sanction plus lourde qu'un justiciable normal, puisque vous êtes un parlementaire et vous êtes censé connaitre la loi
3 - Vous expulser

Allez c'est comme à la Télé, choisissez la bonne réponse !

Écrit par : antinul | 23 octobre 2010

Fin de carrière politique pour Mach et Copè programmée pour 2012 les Français et les Catalans ne seront pas assez cons pour voter une nouvelle fois pour sarko et l'UMP !

Écrit par : nono | 23 octobre 2010

Les MACH,CALVET, pas amis pour rien....ils promettent ts les deux mais ne font rien, quand je dis cela, je parle pas du travail à l'assaemblée, qu ils doivent plus ou moins faire comme les autres députés de gauche ou droite, je parle qu ils promettent aux petites gens que ns sommes, et de belles paroles, voire de belles lettres qui vs rassurent 10 / 15 jours, mais vite l illusion retombre devant le soci de ces gens qui reste entier ou qui empire parce que rine n'est fait...
messieurs les politqiues, revevenez à la réalité, essayez d'aider vos proches qui souvent vous élisent, et puis même ils vs élirait pas, sont ils pour cela des monstres?? respeetez vos habitants comme vs vs respectez vs même (du moins je l'espère ) merci

Écrit par : notifixis | 23 octobre 2010

Le Député le plus fainéant du département et presque de France (534e sur 577e) fait des leçons aux français concernant les retraites ?

Voyons déjà s'il votera cette semaine l'alignement progressif du régime des retraites des parlementaires sur le régime de droit commun... « Progressif », car il reste toujours plus favorable que pour le reste de la population...

Et va-t-il enfin justifier ses indemnités par sa présence à l'Assemblée et par un vrai travail de parlementaire : il ment en affirmant qu'il a élaboré une proposition de loi sur la sécurité... il est simplement signataire de propositions écrites par d'autres députés. En fait Daniel Mach est l'auteur de seulement deux propositions de lois sur les mères au foyer et sur la vente d'alcool aux mineurs qu'il traine (sans succès) depuis son premier mandat...

C'est léger pour quelqu'un élu depuis 2002...

Écrit par : Olivier Amiel | 23 octobre 2010

en fait mac3 cherche soutien désespérement
pas et plus vers ses concitoyens et électeurs
ça sent bon la retraite

Écrit par : bob | 23 octobre 2010

Il est triste de constater qu'un député nourri par la République s'escrime à ce point pour la voir disparaître.
Contenez vos âneries Monsieur Mach sinon vous dépasserez allègrement le mur du çon dont le Canard ne vous fera même pas les honneurs tellement il sera difficile de l'homologuer tant vous l'aurez franchi à basse altitude.
Nous citoyens vous engageons à ne pas hésiter à vous forger une culture démocrate et à mettre fin ipso facto à vos pantalonnades.
Des intelligences comme la vôtre, il s'en ramasse au comptoir du café du commerce.
On se demande comment un c... pareil a pu accéder à l'hémicycle . Une blague d'Alduy sans doute.

Écrit par : Gustave Delory | 24 octobre 2010

Mach m'a toujours beaucoup amusé.
Le je(lui) toi(Copé) de son discours est une vivante caricature de ce personnage qui se distingue par la bruyante indigence de sa pensée.
Personne n'imagine sérieusement Mach capable de rédiger une proposition de loi. Les fonctionnaires de l'assemblée le font pour lui. Pourtant, il énumère les lois qu'il a faites...Le simple.
L'UMP lui a donné le secteur de la sécurité pour son physique d'athlète. C'est vrai que Mach est massif. Mais à force de nous dire qu'il est un autodidacte, ce qui n'est pas un mal en soi, il nous a convaincus qu'il apprenait mal.Il donne l'apparence de la solidité, mais c'est du bois non travaillé.
Dans le décor départemental où le niveau d'ensemble des politiques est médiocre( ce qui explique la facilité du règne sans partage d'Alduy), incontestablement Mach est encore d'une taille au-dessous . Son ultime espoir d'être à nouveau député est que Vila le (petit) maître de Cabestany se représente...

Écrit par : leon | 24 octobre 2010

Les commentaires des socialos communistes sont toujours à leur image. Les Leon Delory et la mouche Amiel, venin régulier, fiel assuré......Dès qu'il s'agit d'un homme de droite !
Eh ben oui les gars il faudra vous y faire,alimentaires du CG et léche cul en tous genres, Mach ça passe et c'est ainsi.
Tout le monde n'est pas habitué a accueillir autant de personnes lors de meeting..Je comprends que cela puisse vous agacer, c'est comme ça.
Aujourd'hui l'heure est au receuillement Mister Georges is dead, ne perdez pas de temps il y a peut être des trucs à récupérer ! bonne chance les gars.

Écrit par : jo | 25 octobre 2010

Mister Jo ,
bravo pur ton analyse sur les léon delory, mouches à merde et consorts, les socialos gavés au foie gras, les lèches culs, tu as encore raison les manges merde roses vont se bouffer entre eux pour manger les restes à Mr Georges.

Écrit par : scataland | 25 octobre 2010

@ jo et scatland : pensez-vous que vous défendriez mieux votre Mach avec un langage de voyou ?

Vos réactions et vos invectives sont indignes !!!

vous êtes dans la panique totale, ressaisissez-vous, et pensez aux gens qui vous lisent .

Écrit par : antinul | 27 octobre 2010

"L'insécurité on la retrouve dans les villes où il n'y a pas de police municipale, où il n'y a pas de caméra de surveillance et où le maire est souvent de gauche", dixit Jean-François Copé le 22 octobre à Pollestres. Le monsieur connais bien la ville de Perpignan !!

Écrit par : Modest | 29 octobre 2010

@antinul
Je pense sincèrement, mon cher Archi nul, que vous êtes adepte de la pensée unique, celle qui consiste à dire ce que l'on veut (voir ci dessus) et interdire à ceux qui s'expriment à contre sens,... de la fermer ! Sur votre analyse vous êtes plutot léger, vous parlez de déchéance parce qu'un député serait d'origine espagnole et qu'il s'automutilerait par lanature de son propre texte !
Les français comprennent que cette mesure vise à renvoyer au pays et déchoir, des milliers de délinquants, venus de terres lointaines, profiter simplement des avantages conséquents de notre juteux systéme social.
Par contre si vous vous sentez d'un humanisme débordant, n'hésitez pas accueillir au sein même de votre foyer les pauvres concernés !

Écrit par : jo | 29 octobre 2010

@jo, je ne me permettrai jamais de vous demander de vous la fermer, je suis juste allergique au langage de ceux que vous critiquez et pourtant vous êtes pires qu'eux.

La politique est devenue un jeu de "qui flingue qui?", et "qui triomphe contre qui?", mais le peuple, lui, il reste dans l'oubli et dans les sacrifices pour boucher les trous des nuls qui veulent diriger sans capacité .

Écrit par : antinul | 29 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.