21 octobre 2010

Aliot salue Vila (le rouge)

C'est ce dimanche que Jean Vila gagne les élections de Cabestany. Ben oui, il est seul en lice. Il sera donc réélu. La consultation, tout le monde s'accorde à le dire, revêt la forme d'un référendum pour ou contre l'agglo. Si Vila est élu avec une belle participation, il pourra arguer d'une légitimité renforcée pour refuser l'entrée imposée de sa commune dans l'agglo.

Sa décision de faire démissionner en bloc sa majorité a été applaudie par ci et railler par là. Louis Aliot, conseiller régional FN, apporte une sorte de caution à la geste vilaienne. Dans un communiqué, il affirme: "Nous pouvons beaucoup reprocher à l’un des derniers dinosaures communistes de la région, mais reconnaissons-lui au moins son respect de la souveraineté du peuple traduite par la démission collective de son équipe municipale et le retour aux urnes qu’il a provoqué." Mince alors serait-ce la réalisation de la fantasmatique alliance rouge-brun ?

Non. Pas vraiment. Car Louis Aliot ne va pas jusqu'à appeler à voter pour Jean Vila. Il en fait cependant un héraut de la souverainneté du peuple. Il commente: "Dans l’indépendant du 21 octobre le sénateur UMP Alduy assène :  « avec le même raisonnement, personne ne serait entré dans l’Europe »  ! Justement, je rappelle à « monseigneur » que 64,5 % des « manants » des Pyrénées-Orientales ont voté NON à la constitution européenne alors que tous les parlementaires de la fausse droite, dont il est le chef, ont voté OUI en compagnie du PS national ! Ce qui démontre s’il en était encore besoin le profond mépris que nourrissent les élites envers le peuple."

Et il conclut: "Dans ces conditions, le suffrage étant pour nous un droit et un devoir, nous appelons les citoyens à aller voter car s’abstenir serait cautionner un système qui ruine notre économie, enchaîne notre Nation et bâillonne notre peuple. Votez « blanc » ou « nul » mais votez !"

Commentaires

Gauche ou droite? L'important est d'être honnête et avoir des convictions, et un peu d'amour propre!
Respect à vous Monsieur Vila la majorité des élus du département peuvent prendre exemple! Ainsi que nos députés!! Surtout une de ces personnes qui soutient et ferme les yeux sur les agissements douteux au Barcarès!

Écrit par : Respect des autres | 21 octobre 2010

Alliot a raison quand il souligne que les élites auto proclamées méprisent l'opinion du peuple censé ne pas comprendre les affaires du monde. L'attitude de Sarkozy- plus porte parole des élites qu'élite lui-même, passons- sur le référendum de 2005 est révélatrice. Les non ont gagné, certes, mais ils n'ont rien compris, donc on bricole entre politiciens professionnels un nouveau traité qui dit en gros pareil que la constitution européenne, dont le peuple n'a pas voulu.
Mais illustrer ce déni de démocratie avec l'attitude de Vila, c'est un peu fort! Ce dinosaure qui n'est plus communiste depuis longtemps veut que sa commune continue à bénéficier seule des retombées financières de ses zones d'activité sans aucune notion de solidarité.
Et si on mettait des péages aux sorties de Cabestany pour faire "payer" les routes financées par le département et les autres communes?
Idiot? Oui, mais pas plus que le caprice institutionnel de Vila consistant à instrumentaliser le suffrage universel pour essayer de convaincre le gentil préfet qu'il ne faut pas contraindre Cabestany à entrer dans l'agglomération.
Si à chaque fois qu'une commune n'était pas d'accord avec une décision d'intérêt collectif, elle jouait à refaire des élections, Ubu serait roi. Comme à Cabestany, où ce pauvre Vila se fera à nouveau élire Ubu ...Pour des prunes, car sa commune rentrera dans l'agglomération. Inutile de se déplacer pour cautionner cette farce.

Écrit par : leon | 21 octobre 2010

D'habitude en parfait désaccord avec M.Alliot, je découvre que lui et moi avons eu exactement la même réaction à la lecture de l'Indép de ce matin!

Écrit par : dona d'albera | 21 octobre 2010

FN,PC,Front de Gauche ,UMP ou PS ...Tous les mêmes.... VILA ou ALDUY ils roulent pour EUX , pas pour VOUS!!!!!....Partis Politiques ou Syndicats:::: ils roulent pour EUX et leurs Familles!!!!....JPA ou VILA même Combat : leurs intérêts!!!!..... Demain VILA sera Rémunéré par L'Agglo .... et MADAME ALDUY sera Vice Présidente de la Maison de l'EMPLOI ...et UY et OUI... Demain la Ville de PERPIGNAN , L'Agglo, le Département seront en Banqueroute....... L' assistanat mène a tout a la Condition de s'en SORTIR. Le 24 OCTOBRE : Voter VILA c'est voter ALDUY!!!!... Ne cautionnez pas la FARCE a VILA!!!!...Même les vrais Communistes ne VOTERONT PAS!!! VILA = Attrape BOURGEOIS!!!!!...

Écrit par : Chan John | 22 octobre 2010

L'union européenne veut réduire de façon drastique le nombre de communes et tout particulièrement en France. Ce qu'elle souhaite ce n'est ni plus ni moins que des fusions de communes,ce qui équivaudrait à la disparition complète de l'autonomie communale au profit de grandes entités..

Divers pays européens ont expérimenté le mécanisme des fusions, celle-ci peut bénéficier le cas échéant à la commune centre (il l'appelle -pilote-) qui en peu de temps phagocyte tout ; pour le moindre document il faut faire 15 Km et se heurter à l'administration d'une grande ville; quant à voir la place de la défunte mairie d'une petite commune refaite ,il faudra attendre que la dernière ruelle de la commune centre soit terminée...

Les agglos et les communautés de communes ne sont d'ailleurs nées ,que de la transposition d'une directive européenne sous Mitterand

Bien sur les maires UMP des environs de Perpignan n'ont vu que l'effet d'aubaine que leur offrait l'agglo , la carotte et pas de bâton .Enfin si ,le bâton ils l'ont vu ,entre les mains d'Alduy , de Castex ou de Mach s'ils ne s'exécutaient pas .

Ajoutons que certains n'ont pas été insensible à l'opportunité alimentaire personnelle , que ce nouveau poste offrait.

Dites vous bien qu'une nouvelle fiscalité vient de naître et que connaissant la mégalomanie du président de l'agglo JP Alduy il y a tout à craindre ,le pire bien sur.
Ne fatasme t il pas depuis longtemps sur le transfrontalier?

A Cabestany ,il faut aller voter pour défendre la démocratie,,pour dire non aux directives européennes,Non à J.P. Alduy,non à ce préfet aux ordres de l'UMP qui a organisè; l'élection pour qu'il n'y en ait pas; sans pour cela voter Vila, mais blanc ou nul.

Écrit par : Jean-Claude Pinget | 22 octobre 2010

Il est loisible à chacun de calomnier. Si les Alduy père et fils s'étaient remués autant que Jean Vila pour Cabestany, Perpignan n'aurait gardé la triste figure que nous lui connaissons depuis les années 60.
Il me semble qu'autant à la mesure nationale qu'à la locale, l'ump n'est pas même en capacité de présenter de candidats tant l'IFOP pourtant bien ancrée à droite ne peut créditer le looser du palais de l'Elysée que de 30% d'avis favorables, une première sous la V° république.
L'ump se fait tellement discrète que des passants interwiewés hier dans la rue ignoraient jusqu'au nom du pseudo-maire de Perpignan plus connu pour ses frasques marocaines que pour son intelligence.
De fait, lorsqu'on réside à l'étranger et que l'on appartient à une majorité qui se comporte en tire-laine dans l'espoir de remporter les voix xénophobes est-il périlleux d'avouer pour le moins une schizophrénie voire de faire son comming out.
Il est vrai que pour se faire connaître de ses administrés, il faut avoir été élu au suffrage universel.

Écrit par : Gustave Delory | 22 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.