10 octobre 2010

Saint-Estève : les suffrages

Les derniers chiffres du scrutin de Saint-Estève.

Participation 57,84 % (4871 exprimés)

Vila : 2211 voix (45,39 %)

Puigmal : 2137 (43,87 %)

Panis : 523 (10,74 %)

Commentaires

Cataclysme électoral à Saint Estève ,où Robert Vila devance Elie Puigmal et va devenir le Maire de la deuxième commune du département. C'est un magnifique succès pour une liste qui a tenu ses engagements: Pas d'alliance entre les deux tours !.... Robert Vila ,un homme de la terre vient de réussir ses plus belles vendanges ;le cru 2010 ( sans étiquette politique) sera remarquable et je suis persuadé qu'il ne montera pas à la tête du nouveau maire.Cette victoire c'est un pied de nez aux deux "Dei ex Machina" (JPA et ChB) qui depuis trop longtemps , manipulent,anesthésient et clientélisent un Département qui a tous les atouts pour retrouver son lustre et son rayonnement. En terminant nous aurons une petite pensée pour Michel Ey (agriculteur comme Robert Vila) qui sans diplômes d'urbaniste avait préparé le Saint Estève d'aujourd'hui. Robert Vila, un jeune de 44 ans, sera sûrement un exemple pour nos jeunes générations ;qui auront l'occasion de pousser vers la sortie ces cumulards qui ne pensent qu'a leurs intérêts particuliers....Il fallait Oser les Stéphanois l'ont fait!!!!!!!!!!!!!!.......

Écrit par : Chan John | 10 octobre 2010

Nous attendons notre tour au Barcarès , pour faire le ménage. Encore quelques procès ou la justice va expliquer aux Ferrand comment travaille la justice. Encore quelques mois à moins que madame le maire comprenne les manipulations de son mari. Bravo encore pour St Esteve.

Écrit par : barcaresien | 10 octobre 2010

Bravo Robert VILA . Le travail de fond que vous faites depuis des années et vos qualités d'homme intégre et sincére font que vous étes reconnu. En partant sans investiture vous avez respecté vos colistiers qui ont des sensibilités différentes de vous et vous avez réussi

Écrit par : manon | 10 octobre 2010

Chan John alias Léon, je vous pensais de gauche !!!

Écrit par : louis | 11 octobre 2010

Avec comme programmation au thêatre de l'Etang : "Je vole...puis... Raté,Rattrapé,Raté et encore... Faussaires et faux semblants" ce pauvre Puigmal ne pouvait s'en sortir. Le voici victime de la culture, culture qui se venge de son incompétence et lui renvoi au visage sa propre problématique.

Écrit par : Animal Lecteur | 11 octobre 2010

Le candidat Robert Vila a emporté cette élection d'une courte tete certes,mais le plus important reste à faire.
La démocratie doit retrouver son sens dans cette ville.Le travail qui attend la nouvelle équipe est titanesque.
Les stéphanois doivent renouer avec la confiance,dans une ville pacifiée.

Il est temps d'en finir avec une gestion anarchique, la dilapidation des deniers publics,et le mépris total des institutions et des personnes.
Le nouveau maire sait qu'il ne doit pas décevoir,et surtout s'engager sur le programme présenté aux stéphanois.

Cependant ,n'attendons pas de lui qu'il réalise les projets présentés d'un coup de baguette magique.
La remise à plat de l'administration de notre ville sera longue. Par ailleurs, je ne serai pas étonnée outre mesure ,que l'équipe précédente aura tout fait pour compliquer la tache,brouiller les pistes,et peut-etre meme,subtilisé des documents...
Laissons donc à la nouvelle équipe municipale, le temps suffisant pour agir.

Gardons-nous des a-priori, mais la vigilance doit etre de mise..

Écrit par : Jade66 | 11 octobre 2010

Tout le monde oublie tout le bien qu'Elie Puigmal a fait à la ville de St-Estève! C'est facile de critiquer. il a été un très bon maire et tout le monde va s'en apercevoir très vite

Écrit par : baroblique | 11 octobre 2010

L'UMP peut remercier EE...

Écrit par : Tram | 11 octobre 2010

@baroblique
Oui c'est aussi cela la politique, M.PUIGMAL !

Ce qui arrive à Puigmal est un juste retour de manivelle, a vouloir renier une certaine étique et morale, ligne de conduite en politique, l'on fini au final par se prendre les pieds dedans. Son théâtre à l'image de celui de Perpignan l'Archipel pouff, sa gestion poufff, ses positions politiques douteuses pouff, un coup bien avec ALDUY à l'Aglo pouff, votant tout et n'importe quoi les yeux fermés pouff, le lendemain à la veille des élections municiaples, allant quémander le soutien de Bourquin pouff, son attitude et accointance avec Codognès "Affaire du chèque au PS"pouff, son arrogance ont fini par une mise à mort programmé. Son ami juré Codognès, quide de sa compagne langevine, de l'epiègle Katia Mengo pseudo représentante Europe Ecologie, ont fini de donner le coup de grâce, avec le matador PANIS, dans l'aréna stéphanoise, au torréro PUIGMAL. A l'image de Perpignan, ces trois ont encore organisé et mamanigancer la défaite de la gauche, quelle sera leur startégie en 2012 lors de la présidentielle, et quelle image donne t'il du parti des verts, dès lors que leur seule ambition n'est pas l'écologie mais la leur.

Écrit par : Mireille | 11 octobre 2010

En laissant la victoire à l'UMP à ST ESTEVE, je pense que les verts et EE du pays catalan sont dans une impasse politique; ceux d'entre eux qui souhaitent rompre avec ces positions de fermeture me trouveront à leur coté et peuvent dés à présent me contacter.

Écrit par : Philippe SAINTLOS | 11 octobre 2010

Finalement Saintlos se croit le Saint-Just de l'écologie, il se donne l'impression d'être plus écolo que quiconque et condamner celui qui ne s'alignerait pas derrière lui. Mais la référence historique s'arrête là.
Car quoi de mieux pour nourrir son appétit que de rejoindre le PS catalan dont il avait critiqué, à juste titre, le clientélisme par sa présence sur la liste du fameux Codognes aux municipales de Perpignan.
Et par frustration revencharde de ne pas avoir eu une place visible sur la liste E.E. aux régionales, il rejoint monsieur météo sur sa liste prétendument écolo indépendant qui s'empresse dès le 2e tour de soutenir le despote Frêche qui se paie sur l'argent public ses statues de Mao et Lenine, comme chacun sait, des démocrates qui ont marqué le 20e siècle. Finalement les "révolutionnaires" du LR se retrouvent.

Écrit par : VertMroad | 13 octobre 2010

Mon opposition frontale aux méthodes de la secrétaire des verts m'avait valu un procés stalinien en son temps; les allégations anonymes à mon encontre ne sont que des scories sans importance. Les membres du conseil départemental des verts savent ( même si certains diraient le contraire pour éviter les foudres) que je n'ai pas souhaité participer à la mascarade pour les régionales, ni cautionner plus longtemps cette entreprise de manipulation: c
Mais ne laissons pas quelques un(e)s confisquer les termes de démocratie et d'écologie politique: ces pratiques démocratiques et le respect du droit, elles les méconnaissent en interne, pour nourrir leurs appétits... Il y a peu, on les a vu largement à l'oeuvre dans la gouvernance d'associations qu'elles présidèrent... Et ce ne sont pas non plus quelques clicks sur des réseaux sociaux à l'heure du déjeuner, ni des étiquettes (parfois habilement utilisées), qui suffisent à faire d'une poignée d'opportunistes, des écologistes. Ou sont leurs engagements écolos et de gauche, à part avoir été élues le plus souvent avec le PS ? Cette mascarade doit cesser, écolos de gauche, réveillez vous !

Écrit par : Philippe SAINTLOS | 14 octobre 2010

Philippe : donc quoi ? Il fallait absolument que EE laisse ou participe à la victoire de Puigmal parce que les écolos se doivent d'être de gauche ?

Peu importe que Puigmal et le PS66 aient organisé un appel d'offre tronqué, truqué, qui va coûter très cher aux contribuables, puis aient lancé une une campagne municipale déguisée avec les moyens financiers de la mairie pour des pubs concernant le programme culturel du nouveau théâtre ?

Écrit par : Sébastien | 14 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.