01 octobre 2010

De plus en plus vite pour les partielles

Huit adjoints, seize conseillers municipaux, voilà les démissions officialisées aujourd'hui pour Cabestany. Le maire, comme rappelé dans le premier commentaire, reste en attendant.

Après la célérité concernant l'organisation des élections de Saint-Estève, le préfet met le turbo pour Cabes. Car les élections se dérouleront les 24 et 31 octobre (s'il y a un second tour).

Plus fort encore, les candidats ont moins d'une semaine pour constituer une liste de 29 noms. Le dépôt des candidatures et des listes est ouvert du lundi 4 au jeudi 7 octobre. Et encore, aux heures d'ouverture de la pref soit de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h (18 h le jeudi).

Bon courage à ceux qui voudraient monter une troisième liste.

16:22 Publié dans Elections | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : cabestany, jean vila, pc

Commentaires

Juste pour signaler le fait que le maire n'a pas démissionné (24 + 2 suivant de liste), il reste à la tête de la ville pour gérer les affaires courantes.

Écrit par : Juju 66 | 01 octobre 2010

Il n'y aura personne pour affronter le Peppone de Cabestany ( plus comédien que moi tu meurs) et Joan Pau lou Pitit (le Don Camillo de l'Agglo et ses bigots ) ne soutiendra aucune liste!!!!.... Ainsi se déroule la Comédia (politique)Catalane avec des acteurs de troisième zone toujours applaudis et réélus ! Elections, pièges a cons!!!! Urnes, cerceuils de vos espérances!!!!!..........Viva Vila

Écrit par : Chan John | 01 octobre 2010

DE QUELLE AGGLO PARLE T-ON ?
Monsieur Vila ne veut pas faire entrée Cabestany dans l’agglo de PERPIGNAN ;
mais c’est le préfet qui veut faire appliquée la loi et qui gonfle tous le monde
Monsieur Vila dit que monsieur Alduy ne cherche pas a faire entrée Cabestany dans son agglo et monsieur Vila n’est pas un menteur car c’est la stricte veritée
Monsieur Alduy veut étendre son agglo jusqu'à l’oural. Il s’arreteras a Narbonne ou comme napoleon avant s’il neige dans les plaines salancaises ; Mais il n’a aucune envie de s’empetré d’un empecheur de tourner en rond comme monisuer Vila
Monsieur Vila se verrait bien em…… monsieur Alduy et faire se détricotée l’agglo comme vous n’avez pas idée du nombre de communes qui sortent d’une agglo en France aujourd’hui pour rentrer dans une autre. Faites un tour du coté de Toulouse. Allez sur internet.
Monsieur Vila se verrait bien faire une agglo avec Saleilles qui sortirait de l’agglo . Y EST ELLE JAMAIS vraiment ENTRER et avec son ami Garcia a Elne et Alenya et plus si affinités mais ca c’est autre chose
Les Cabestaniens vont integré l’agglo de Perpignan dans 3 mois contre leur gré. Pour combien de temps ? je parie mon salaire de petite fonctionnaire territoriale bete mais pas aveugle que les cabestaniens début 2012 seront dans une agglo. Pas celle de monisuer Alduy. Mais dans une agglo quand meme et avec l’aide de Monsieur Alduy. Monsieur Vila ne démisionnera pas pour ca et ne demandera a personne son avis.
On parle de Cabestany la rouge. On parlera de l’agglo rouge. Pauvres fous de Cabestaniens qui etes des moutons de Panurge et pauvre fous de la droite a cabestany près a ferraillés pour des idées alors que les cartes sont truqués. On agite la muleta si c’est rouge vous foncé comme un toro sans voir l’espada.
On vous prépare l’agglo d’en HAUT et l’agglo d’en BAS

Signée : MARCELLE si c’est vraiment mon nom car j’ai encore 20 ans a travaillée. Pardon 22 ans. demain je serais dans la rue D’ici la dans quelle agglo je serais a moins que je fasse la caissiere a Auchan

Écrit par : marcelle | 01 octobre 2010

Il s'agit une fois de plus d'un déni de démocratie du pouvoir ump et ces gens ont le culot de s'appeler - parti républicain-
Reconnaissons à Vila le mérite de donner la parole à sa population,ce que n'a pas fait le maire de Rivesaltes,

Écrit par : Jean-Claude Pinget | 01 octobre 2010

L'équipe de Jean Vila à la surprise de personne va être reconduite dans ses fonctions. L'enjeu majeur réside dans la conséquence de sa victoire. Le préfet fort des ordres reçus par la place Boveau va s'enferrer dans sa procédure administrative, hâtant le pas pour tenter de ne laisser à la municipalité le temps d'ester en justice. Cependant la démission de la majorité municipale est suspensive pour tout acte même visant à l'intégration de Cabestany à l'agglo de Perpignan.
Je m'étonne que le prix nobel de Droit ,bras aussi droit du Président Alduy, ait sous estimé les capacités d'un ex-camarade. Le petit Grau ne recevra pas ses étrennes cette année salle Jean Ferrat à Cabestany. Ici, nous n'apprécions guère les C... dans le pot Taj.

Écrit par : Gustave Delory | 02 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.