02 septembre 2010

Alduy récolte et distribue

alduy_2.jpgD'accord il y a l'Archipel qu'on archipaye - celle-là je reste intimement convaincu que Mitterrand ne l'a pas sortie sans raison, mais bon -, mais il y a aussi les sénatoriales. Jean-Paul Alduy qui sera élu en compagnie de Christian Bourquin à moins que quelques jaloux viennent bousculer leur partage du territoire, Jean-Paul Alduy, donc, a récolté quelque argent pour le sport départemental. C'est ce que lui confirme un courrier de Roselyne Bachelot.pdf signé de trois ministres, rien moins, Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports, Rama Yade, sa secrétaire d'Etat aux Sports, et Patrick Devedjian, ministre chargé de la mise en oeuvre du plan de Relance, du passage de plats, de l'arrosage automatique et de la distribution à discrétion des subsides de la République.

Donc, Jean-Paul Alduy a obtenu de l'argent pour le département. 200 000 euros pour la piscine du Champ de Mars. Dans un communiqué, l'ex- sénateur maire  président devenu sénateur président JPA juge qu'"il s’agit d’un geste fort du gouvernement pour un équipement structurant pour le quartier Champ de Mars et fort utile pour ses habitants dans la lignée de la politique de la Ville en matière sportive menée par la Municipalité de la Ville conduite par Jean-Marc PUJOL, à l'instar de ce qui a été réalisé à l'Espace Aquatique Gilbert Brutus" autrement appelé je vous le rappelle piscine Arlette Franco.

Le cadeau aux sports des PO ne s'arrête pas là car JPA a également obtenu "77 000€ pour la création d’une piste de ski de fond avec enneigement artificiel pour la commune de Font-Romeu ainsi qu’une subvention d’un montant de 270 000€, dont 60 000€ au titre du Plan de relance, pour la création du Polygone des Sports à Prades."

Bon c'est vrai on est encore loin du million d'euros, mais tout de même, ce n'est pas mal. Evidemment, les grincheux trouveront que 200 000 pour Perpignan et 270 000 pour Prades, ça fait 470 000 sur des villes UMP, mais ses équipements profiteront à tous les habitants. Et puis ça peut faire bien sur la plaquette du candidat de droite sur le canton de Prades.

Juste comme ça en passant. Vous avez remarqué la date du courrier ? Le 30 juillet. Et la date de la communication ? Le jour de la rentrée. Juste comme ça hein.

************

Cher Real, merci pour l'info qui est plus que pertinente. On est jamais mieux servi que par soi-même, remember l'ANRU. Voyez donc ici : JOCastex.pdf

Commentaires

Et surtout, ça fait zéro pour le foot* sur Perpignan, qui est certainement la seule agglomération française de 250 000 habitants qui n'a pas UN SEUL stade digne de ce nom pour le foot ! Jean Laffon n'est, par exemple, pas homologué pour avoir du public dans ses gradins pour des matchs en nocturne à cause d'un manque d'éclairage de sécurité !

Les terrains pour les entrainements sont de plus en plus rares et de plus en plus mal entretenus ! Il faut pleurer pour avoir des créneaux pour faire s'entrainer les gamins, et quand on les a, soit il y a les portes qui sont cadenassées (et personne n'a la clé ... évidemment), soit le terrain est dégueulasse ! Il y a une mauvaise volonté à la municipalité !

Mais on le sait, le sport à Perpignan ce n'est absolument pas une priorité !

*et pour les footophobes, je rappelle juste que le nombre de licenciés en foot est largement le premier du département, devant tous les autres sports (presque réunis) et que le foot à une action sociale très importante !

Écrit par : Sébastien | 02 septembre 2010

il a bien raison de distribuer le garçon. C'est qu'il doit conforter son train de sénateur. Donc, c'est Noël avant Noël , avec distribution de pain et de jeux en prime!

Écrit par : caudeville | 02 septembre 2010

Cher Guillaume
A péciser que le Maire de Prades Casteix est devenu membre du Conseil d'administartion de CNDS ( Centre National pour le developpement du Sport ) quasiment unique financeur du sport français ( 268 M en 2008). Donc maintenant les guichets sont ouvert pour financer les projets sportifs et préparer les prochaines élections pour nos compères de l'UMP .
Bien évidement il n'y a aucune analyse réelle des besoins en équipements sportifs du département , on aide des projets sans analyse au grés des campagnes et des envies...

Écrit par : Real | 02 septembre 2010

Là où le bâts blesse, c'est que pour un arrosage intégré, il ne permet de résoudre le mal endémique dont sont complices les Alduy et leurs thuriféraires. Quid de la création d'entreprises et de l'affaire de fraudes électorales avec à la tête de la ville un maire non-élu? La justice est bien longue à se prononcer.
Ce saupoudrage ne suffira à leur racheter une honnêteté dont la seule énonciation leur provoque une poussée de fièvre puisqu'allergiques aux lois de la République.

Écrit par : Gustave Delory | 02 septembre 2010

Paroles, paroles et paroles, que de mots et promesses, seul le bilan compte.

Ne dit on pas que le pire des politiciens est celui qui vit comme une girouette et selon l’humeur du jour de la population.
Sur que la place est bonne, les sénatoriales approchent et les promesses pleuvent à l'horizon 2011.
De quel bilan peut se prévaloir ALDUY, en déjà 9 années de mandat de sénateur des Pyrénées Orientales. Quelle avancée pour notre département, mis à part la participation au vote d'Aduy pour les réformes, qui ont eu des conséquences plus que négatives pour les français et les habitants de ce département.
Et que dire du rapport détaillé au Sénat, concernant le manque d'assiduité très remarqué du sénateur Alduy, ainsi que d'un manque flagrant de participations et propositions pour le département des PO.
Et après cela, à grand coup de promesses, il va endormir les grands électeurs, avec des histoires de subventions virtuelles pour le sport dans les PO.
Mais au fait, pourquoi ne l'a t'il jamais fait au cours de ces neuf années de mandats, pourtant celui ci rétribué gracieusement sur le compte du contribuable.
Il faudrait que ce sénateur qui a largement dépassé l'âge au bénéfice de retraites, et de cumuls de mandats, celle de Maire, Sénateur, Président de l'Aglo, Ingénieur des ponts et chaussée soit envoyer d’office à la retraite.
A l'heure ou l'on évoque le cumul des mandats, lui qui disait dans ses slogans de campagne, Un Homme - Un Mandat et rappelez vous encore Perpignan au Coeur, les français supportent de moins en moins, ces cumulards qui s'empiffrent sur le dos du contribuable et n'ayant que seule ambition politique, d'endetter encore davantage les français, les contribuables Perpignanais, ceux de l’Aglo, par une mégalomanie sans limite.
Alors stop et le moment est venu de laisser place au changement politique dans le département, et en homme responsable âgé de 68 ans, en adéquation avec ses slogans de campagnes, ALDUY se devrait montrer une fois dans sa vie, l'exemple en laissant la place à d’autres prétendants.

Écrit par : DAMIEN | 02 septembre 2010

Trés trés bien Mais qu'aura t'il du grand emprunt?...32 Milliards d'euros à distribuer . Quelles sont les propositions faites au Gouvernement avant le 15 Septembre 2010?? date avançée le jeudi 8 juillet 2010 au Palais des Congrés de la Grande Motte par les Chargés de mission des différents Ministéres . Ce jour là personne de l'agglo. P.M.C.A pour défendre le bout de gras...mais il est vrai que Patrick DEVEDJAN était à PERPIGNAN...C'était plus important.. Connaissant ce brave Patrick il a du rigoler des ronds de jambe..Mais un jeune énarque nous a répondu que c'était du simple hasard de calendrier que les 2 évènements se soient produits le méme jour!!!Hi Hi

Écrit par : Transparence | 02 septembre 2010

Cher Guillaume
vous pouvez remarquer que sir castex siège en tant que représentant du Ministère des sports au même titre que d'autres fonctionnaires de cette administration. Nul signe de sa fonction politique...Comme quoi avoir deux casquettes cela peut servir à noyer le poisson...
J'aime la neutralité du fonctionnaire Castex....

Écrit par : Real | 03 septembre 2010

Alduy et encore Alduy et toujours Alduy quand on voit le résultat depuis des décennies je me demande s'il y a des gens intelligents dans ce département d'assistés ?

Écrit par : nono | 03 septembre 2010

Je suis d'accord avec Real, les habitants de l'agglo ont bien plus besoin d'une piscine que les perpignanais qui en ont déjà. Mais les habitants de l'agglo, les alduistes s'en fichent bien.

Écrit par : Clotaire | 03 septembre 2010

@DAMIEN
Vous évoquez les cumuls de M.ALDUY, vous oubliez Mr DAMIEN, les présidence de l'hôpital, de l'office HLM, et premier adjoint à la mairie de Perpignan. Ce qui devrait revenir normalement de plein droit au nouveau maire JM PUJOL, ALDUY en sans gêne, s'est attribué ses responsabilités, comme s'il n'en avait jamais assez. Il va encore bassiner les électeurs pour un second mandat de sénateur, mais quelle honte pour la république.

Écrit par : Roger | 03 septembre 2010

Stéphanois et Stéphanoises, attention le petit Alduy, par Palma (rions) interposé lance la liste "cachée" de Marcel Alvareda, mais il aura aussi des pions masqués sur toutes les listes !!!!!!.....L'intérêt et le but de JPA et de ChB étant de faire réélire Puigmal..."Because" les Sénatoriales.... Allez les Stéphanois ,Votez contre ces "vieux" professionnels de la politique.Le malheur c'est que Castex arrose Alduy qui n'arrête pas de balancer des peaux de Bananes.

Écrit par : CHAN jOHN | 03 septembre 2010

Pour que ce département retrouve son dynamisme, il faudrait mettre en retraite Alduy et Bourquin. On en finirait alors avec leurs conneries de clientélisme et du TPMG (Tout Pour Ma Gueule). De plus Alduy fait de la politique en mettant des batons dans les roues de son camp .Il a plombé Castex, il a plombé Carles et à Saint Estéve il plombera le candidat UMP. La raison? couvrir ses arrangements à l'agglo avec des emplois douteux. Y'a regarder le panel de chargé de mission

Écrit par : K2000 | 05 septembre 2010

Ne faudrait-il pas un "c" à la place du "s" de l'article "ses" : "mais ses équipements profiteront à tous les habitants" ?

Écrit par : Jean-Marie | 07 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.