31 août 2010

Et maintenant, Saint-Estève !

La rumeur circulait dans la foule inaugurale de Visa pour l'Image. Elle n'en est plus une. Les P.-O. s'illustrent encore et, après Perpignan, Saint-Cyprien et Canet, c'est une nouvelle ville de plus de 10 000 habitants où il faudra voter (manque Argelès). A Saint-Estève, on a sans doute pas fini d'être chahuté par le ressac du marché des spectacles sur lequel se battaient Boitaclous et Anim' Passion. Voilà que la préfecture a enregistré 13 démissions des derniers colistiers fidèles du maire PS Elie Puigmal. Elles ont été rédigées la semaine dernière et prennent effet ce mercredi matin. "Mes adjoints ont donné leur démission au préfet et les conseillers me l'ont remise en tant que maire", précise Puigmal que j'ai pu joindre après deux tentatives avortées pour cause de réunion (lui pas moi).

Sur 33 élus, il y avait 7 élus d'opposition en 2008. Ils ont été rejoints par 9 dissidents. La majorité municipale ne tenait qu'à une voix (17-16). Mais "en juillet, 3 élus ont à nouveau lâché le maire",explique Jean-Jacques Vila opposant farouche du maire, positionné au centre droit. A 14 contre 16, le maire ne pouvait plus tenir, commente encore Vila.

En demandant à ses 13 colistiers restant de démissionner, Puigmal sait qu'il provoque des élections anticipées. Il faut en effet que les 2/3 du conseil municipal soient en fonction pour qu'il ait le droit de sièger. Et le fait qu'un des suivants de liste (il en restait 7 à faire "monter") refuse de démissionner ne change rien à la donne. Des élections auront lieu, probablement fin octobre début novembre. Peut-être plus vite encore, certains avançant la date du 15 septembre pour le dépôt de listes. Ce qui fait un peu court tout de même !

Pourquoi ces démissions ? "On s'est réuni et unanimement on a dit, il faut que ça cesse. Il faut que Saint-Estève retrouve de la sérennité. Je ne pouvais travailler en me faisant insulter", évoque Puigmal qui rappelle avec insistance : "J'ai quand même été élu pour un second mandat avec 58 % des voix."

Mais pourquoi Puigmal, lui, n'a-t-il pas démissionné ? Jean-Jacques Vila a une explication. "Ils ont tous démissionné sauf lui car il veut garder les rênes de la mairie le plus longtemps possible, avoir accès à la photocopieuse et toucher ses indemnités. Il sait depuis janvier qu'il sera inquiété, mais il continue à percevoir ces sommes."Et Vila les chiffres ces émoluments. "Il perçoit 2 200 euros de la mairie et 1 800 euros de l'agglo." Il ajoute encore le conseil général, mais là, c'est de la triche car de ce poste là il n'a aucune raison d'en partir. Elie Puigmal donne évidemment une autre version. "Je n'ai pas démissionné car jusqu'aux élections, il faut un patron à la ville. Il y a un budget qui a été voté et qui est en cours d'exécution. Il est hors de question que je laisse les rênes à l'opposition." Il affirme : "Ce n'est pas une manoeuvre de ma part. Cette position a été réfléchie avant l'été avec toute mon équipe."

Elie Puigmal sera, il me l'a confirmé, évidemment candidat et tête de liste. Sur 33 colisiters, il a déjà 20 noms. Le sien, les 13 et les 6 ayant refusé de siéger. En face, que feront les Vila, Robert et Jean-Jacques ? Ce dernier souhaite une liste unie, mais craint une division de l'UMP. Il faudra en tout cas se décider vite.

Enfin, l'enquête judiciaire sur le marché des spectacles pourrait prendre un nouveau tour avec l'audition de nouvelles personnes.

Commentaires

Boitaclous se diversifie maintenent par une mise sous écrous:)

Écrit par : Gustave Delory | 31 août 2010

La police a t elle interrogé Mr Alexande Puignau, ancien chef de cabinet de notre héros stéphanois ? Elie, Elie pourquoi nous as tu abandonnés ?

Écrit par : Henri | 01 septembre 2010

nous allons voir le grand spectacle, affiches , publicité etc pour le théâtre dans l étang cela aux frais des Stéphanois et Puigmal va dire3 regarder ce que je vous offre , des jeux, du théatre."....
bref il n'y manquera le pain pour qu il se prenne pour Néron 'panem en circensis il n y aura que le pain ,qu il ne le distribuera pas (il l' a deja donné a ses amis , terrain COSTA ETC.."

Écrit par : paul | 01 septembre 2010

L'agglo détruit tout autour pourrit tout autour. Il faut que cela cesse ! Mais que faire ? Qui osera mener une coalition de l'agglo anti alduistes ?

Écrit par : Clotaire | 01 septembre 2010

"Il faut que Saint-Estève retrouve de la sérennité."

S'est-il posé la question de savoir pourquoi c'était le bordel à St Estève ce monsieur ?

Écrit par : Sébastien | 01 septembre 2010

Les Théâtres mènent à tout ,à condition que ça marche!... Or, à Perpignan et à St Estève il n'y a pas un "clou" ou un sou dans les boites (à clous). Mais ne faisons pas d'humour car la situation est dramatique et il est grand temps que les futurs électeurs ouvrent les yeux. Un conseil au futur tête de liste: intégrez SVP un maximum de jeunes dans votre future équipe municipale.Ainsi ils pourront prendre la parole et prouver qu'ils ont leurs mots à dire....Sinon ce seront toujours les mêmes qui tireront les ficelles : les Deus ex Machina ,JPA et ChB!.....Eux évidement ils comptent sur Elie pour les Cantonales et les Sénatoriales ..... A bientôt ..Futurs impétrants et électeurs R E F L E C H I S S E Z!.......

Écrit par : Kamé léon | 01 septembre 2010

Il a raison Monsieur Puigmal, il a été élu avec 58% et ce ne sont pas ses colistiers qui l'ont été... Quant aux Vila's family ils sont trés bien dans l'opposition. Ils ne savent même pas s'entendre en famille, alors comment leur faire confiance à la mairie !
Ce sont tous des jaloux qui veulent être calife à la place du calife.
Nos à St Estève on va les surnommer les frères d'Iznogoud !
Alors un bon vote mettra les choses au clair, bon vent Elie, met leur encore 58, voire 60 % dans la gueule !

Écrit par : STEPHY | 01 septembre 2010

J'habite St Esteve,et je suis enfin soulagée de voir cette situation prendre fin.Nous stéphanois, n'en pouvons plus de voir notre ville devenir le théatre - si je puis dire - d'une gestion anarchique et irraisonnée,d'un mépris total de la démocratie de la part d'un soit-disant premier magistrat ,préoccupé - entre autres - de favoriser ses courtisans,ses amis politiques, et lui-meme. Refuser la concertation,et agir en monarque de droit divin,c'est quand meme un comble pour un socialiste !
Maintenant,les futurs candidats,doivent démontrer leur désir profond de de redresser cette ville,et de lui redonner vie,socialement,et conomiquement.
En 2008 que ceux qui ont échoué, revoient leur copie, ou se retirent.
Nous stéphanois,attendons d'eux honneteté,dévouement,et pragmatisme. Pas d'esprit partisan mais des projets concrets et réalisables.Qu'ils n'oublient pas qu'ils seront à la tete d'une commune et non d'une formation politicienne...

Écrit par : jade | 01 septembre 2010

Je pense que la tête de liste UMP ( bien que je pense que ce sigle ne sera pas utilisé à cause d'une conjoncture nationale peu favorable )ou de la liste citoyenne ( c'est plus clean) sera le blin bling Jean Jacques Vila vassal de JPA.
Son frère Robert ( trop honnête pour faire de la politique )retournera à sa vigne.
Rien n'échappe à JPA lorsqu'on touche à l'agglo !

Écrit par : Axurit | 02 septembre 2010

Pour répondre au farvents défenseurs de notre cher maire, qu peut il répondre aux millions d'euros dépensés inutilement dans des lieux tout en oubliant le reste? pourquoi boite à clou ?? pas de réponse.. pourquoi s'octroyer un complément pour sa retraite??pas de réponse.. Pourquoi laisser nos enfants manger dans des préfabriqués infestés de puces depuis des années?? pas de réponse...et les 250 000 euros donnés par l'agglo pour les infrastructures stéphanoises bloqués pour la salle alors que tout le reste est déplorable?? pas de réponse, alors STEPHY, enlevez toute la M que vous avez dans les yeux.

Il

Écrit par : hugy66240 | 04 septembre 2010

AH moi Mr le maire de saint- esteve ma fait extremement du mal ses pour sa que je ne peu voté se mal autru mes enfants pensé avoir une maison pour se construire et bien travaillé a l'ecole mes puigmal a tout fait pour nous métre des batons dans les roue ses t'un homme extremement mauvais un
dictateur.

Écrit par : malet | 14 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.