30 août 2010

Une petite claque et un beau clic

La mobilisation des photoreporters à Arles et la proposition de loi de Marie-Christine Blandin au Sénat (dont je vous parlais il y a peu), ainsi que la venue du ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand à Visa aujourd'hui se sont conjuguées.

Le ministre a énoncé les quatre mesures suivantes :  la création « d'un observatoire du photojournalisme », la volonté d'organiser la concertation entre les professionnels concernés par les conditions économiques et sociales de la profession de photojournaliste, l'ouverture d'une concertation animée par le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) sur les sujets relatifs aux œuvres orphelines et aux droits réservés et  la semaine de la presse à l'école, organisée chaque année en mars et qui touche 4,5 millions d'élèves, aura pour thème en 2011 « le photojournalisme et l'illustration de presse ».

Est-ce que ça suffira ? C'est toujours un début.

Commentaires

Bravo, pas mal celle-là Mr Le Ministre, un bon ZAPING à CANAL + et la boucle et bouclée.

Un peu de franchise et d’humour bien placé à propos du théâtre de l'archipel, «Version, Archipel oui mais qui Archipaye »
Il s'est de nouveau fait retoquer le petit ZEBULON local, comme à son habitude, et avec une réputation outre manche, une image qui lui collera pour toujours à la peau.
Et au fait, pourquoi pas un jour à Perpignan, avec cette spécialité bien locale, LE FESTIVAL DE LA CHAUSSETTE et son plaidoyer Président de l'AGLO Ingénieur des Ponts et CHAUSSETTES.
On y exposerait un savoir faire bien local et Perpignanais, oui tout plein de chaussettes du monde entier, et après notre mégalo local, mettrait en scène avec comme, Titre dans ce théâtre de l'ARCHIPEL, des fourberies plein les chaussettes, tiens se serait il pas mal, ah, ah, ah.
Et sûrement que déjà plein de réservations, salle comble pour cette affiche, et pour les acteurs, et après tout faisons dans le local, avec les Jojo, Manu, Mimi, Angélique, quelques vernétois du cru local, et pourquoi pas après tout !!

Écrit par : JULIA | 31 août 2010

le dossier devait être trop mal ficelé (ce que j'avais écrit à plusieurs reprises), pour espérer obtenir les finances et le label 'scène nationale' souhaité; si le ministre avait eu connaissance de ce dossier, comment croire qu'il pose une question aussi humiliante; c'est un camouflet public !

Écrit par : Philippe SAINTLOS | 31 août 2010

Et oui, une fois de plus, le maître de l'Archipel, le faiseur de pont a été remis à sa place par un ministre qui ne manque pas d'humour et ne s'en laisse pas compter. L'utopie c'est bien, la réalité, cela fait mal. Comme quoi si les sautillements et les élucubrations passent pour des traits de génie aux yeux d'électeurs perpignanais, cela ne fait pas impression partout et avec tout le monde.

Ce théâtre est une monstruosité esthétique, engoncée dans un environnement déplorable. Après le tonneau des filles de Danaos, voilà le gouffre du fils que les contribuables rempliront tant que la Têt ne déborde pas (et oui le parking est inondable!).

Écrit par : Eloi | 31 août 2010

Les commentaires sont fermés.