23 août 2010

Europe écologie se réchauffe

C'est la saison des universités d'été. Celle du PS, comme chaque année, se tient à la Rochelle ce week-end. Mais le week-end dernier, c'est celle d'Europe écologie, baptisée « journées d'été du rassemblement des écologistes» qui s'est déroulée à Nantes. J'y étais. C'était ma première université d'été. Invité à me rendre à celles du PS et de l'UMP il y a quelques années, je n'avais pas donné suite. J'avais besoin alors d'oublier la politique pendant les vacances. Désormais, c'est quasi exclusivement durant mon temps libre qu'elle m'occupe. Alors... Je dois avouer que l'ambiance y était studieuse, mais pas forcément unanime (je ne parle pas du théâtre joué par les cadres Dany, Cécile, Eva et les autres).

Une vingtaine de militants et sympathisants des P.-O. y ont assisté autour de Katia Mingo, porte parole régionale et secrétaire départementale des Verts. Oui parce que, faut-il le rappeler, les Verts et Europe écologie font encore deux à l'heure actuelle. Du reste une bonne partie des débats là-bas a porté sur la constitution d'un mouvement unique.

Qu'en retient Katia Mingo justement ? "Je suis d'abord surprise du nombre que nous étions en provenance des P.-O.", se satisfaisait-elle dans le tramway qui l'emmenait vers la soirée de clôture. "En 2008 à Toulouse, la première université d'été d'Europe écologie, on sentait une effervescence nerveuse. On était dans le pari. Depuis, il y a eu deux élections et le pari n'en est plus un. L'enthousiasme a pris corps dans le succès. Nous sommes maintenant dans une effervescence créatrice." Mouais mouais mouais. Ce n'est pas un peu le bordel cette effervescence créatrice ? "On est dans un laboratoire assumé, plaide Mingo. Le sentiment qui domine c'est qu'il y a encore du boulot, mais j'ai bon espoir que ce qu'il s'est passé à Nantes nous file la pêche sur le terrain."

La porte parole estime qu'Europe écologie doit "se comporter comme un parti qui a trouvé sa place dans le paysage politique car on est décomplexé et prêt à assumer le pouvoir." Elle ajoute, sûre de son fait : "Nous sommes le parti le plus en adéquation avec le peuple. Les autres sont soient routiniers, soient en décalage."

En novembre, Europe écologie doit se retrouver à Lyon pour sa « constituante » après trois ans d'existence comme mouvement. On verra alors si Katia Mingo aura la pêche ou le noyau.

Commentaires

En politique, seuls savent s'arrêter ceux qui ne seraient pas partis (Ovide, Métamorphoses).
A propos de noyau glissons une coquille qu'Ovide et Poclain nous sussurent à l'oreille:
"Elle ne pèche pas,celle qui peut nier avoir péché; seul l'aveu d'une faute la perd de réputation."ça c'est Ovide venons-en à Molière:
Le scandale du monde est ce qui fait l'offense.
Et ce n'est pas pécher que pécher en silence" (Tartuffe Acte IV, sc. V).
Les références fruitières nous invitent naturellement à nous questionner sur l'ornementation pâtissière; quelle sera la cerise sur le gâteau?
J'opte pur une Agnès confite en garniture pour sauver la Nation ;)

Écrit par : Gustave Delory | 23 août 2010

Balle des Ecolos

Qu’est-ce que j’ai retenue des propos écolos ?
Du romano, du tango, en passant par la flûte enchantée de l’accent Norvégien ?
C’est Flo qui a ouvert et fermé les vannes : avec trois maîtres mots à son répertoire : Rassembler… Rassembler… et Rassembler.
Pas besoin de voir le vin de champagne couler à flots, il suffit d’écouter Eva Joly… qui a je ne sais quoi d’Angelina… renchérir avec trois verbes attachés avec un fer à souder :
Partir, revenir et rester…
Surtout si vous n’oubliez pas de sauvegarder votre accent, qu’il soit aigu, grave ou perplexe.
Il vous suffira de le décliner sur le sol français pour avoir droit à une pièce d’identité.
Eva sera probablement à la tête de ce parti qui favorise toutes les partitions… sans exception !
Ce n’est plus de la politique mais de la musique avant toutes choses…
On va enfin pouvoir s’entendre… puisqu’on n’a plus besoin de se comprendre…
One two three… viva la Joly ! One two three… viva la Joly !

http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20des%20Ecolos

Écrit par : tueursnet | 24 août 2010

Merçi Guillaume pour cette belle reconstitution Ecologiste en direct à chaud !
Venez vous à la fête de la Fraternité pour voir l'ambiance des militants de DA Nationale et DA66 ouvert à tous ? à mon avis comme pour Montpellier l'année derniére une réussite comme d'habitude fallait voir l'ambiance de La Rochelle en juin !
Venez vous à l'Université d'été de l'AEI du 12 septembre à Paris qui va certainement être tendu du fait des menaces de se séparer des Drevetistes (GE) qui ont été surpris d'apprendre par les journeaux en plein été que l'on soutenait Nicolas Hulot sans avoir fait de réunion de rentrée dingue !
Et puis la préparation des futures cantonales ou je me réserve le Canton d'accueil pour 2011.
J'en ai plein à dire moi aussi
à bientôt,
Mr Millet Mickael

Écrit par : MILLET | 24 août 2010

Salut à tous.

Foncièrement écologiste de coeur, croyez que je ne suis pas prêt à adhérer à une fédération des PO, dont le trio Mingo-Codo-Langevine ont permis de maintenir en l'état, un candidat sanctioné par la plus haute juridiction de l'état"Conseil d'état" pour fraude électorale massive.
Une fédération départementale ou les adhérents invisibles se compteraient sur le boug des doigts, une fédé sans bilan, une responsable Mingo à vie, qui ne s'est jamais soumis au vote des adhérents, qui n'a que haine et malice dans sa stratégie de construire un réelle fédération départementale. Et pour preuve, le résultat lors des dernières régionales, un fiasco départemental, et pour couronner le tout, il ne manquerait plus que Codognès en disgrâce politiquement partout, se trouve un penchant pour l'écologie et avec sa chérie Agnès, cadenasse encore davantage cette fédération des PO, et cela à leur profit personnel. Peut être que leur ami de coeur Romain GRAU qui lui a rejoint l'UMP, sera t'il les convaincre de le rallier, pour qu'enfin cette fédération départementale des verts, soit enfin un parti libre, démocratique et ouvert au citoyens qui ont la volonté de porter fièrement les valeurs de l'écologie et de la gauche, loin des turpitudes égocentriques, dont le trio local ont fait sienne.

Écrit par : Vincent | 24 août 2010

Ns sommes le Parti le + en Adéqu............ avec le Peuple.

?????.... Le PEUPLE ?????
Masse de ceux qui ne jouissent d'aucun privilège, ne vivant que de leur Travail.

Monsieur José BOVÉ ! , revenez à ce que vous savez faire....
laissez les donc,
nous montrer ce dont, ils sont capables.

Écrit par : talanca | 24 août 2010

guillaume, vous êtes le dernier à preter encore attention à son verbiage inutile: dans sa grande sagesse le peuple de perpignan nous en a débarassé

Écrit par : grenouille | 26 août 2010

Les commentaires sont fermés.