07 août 2010

Brice d'Argelice

Après Perpignan, Argelès. Brice Hortefeux ne fait pas le déplacement pour rien. La préfecture annonce en effet qu'il sera demain matin à Argelès. Bronzez estivants, le deuxième flic de France - le premier vous savez qui c'est - veille.

16:19 Publié dans Visites | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : brice hortefeux

Commentaires

Aylagas est prévenu?

Écrit par : dona d'albera | 07 août 2010

Prévenu ? Mais il n'a rien fait !

Écrit par : Animal Lecteur | 08 août 2010

Balle des déchus
« Tous ceux qui figurent sur cette liste noire vont bientôt être déchus de leur nationalité :
1- Les arabes qui se font passer pour des français
2- Les français qui se font passer pour des arabes.
3- Les juifs qui se font passer pour des non-juifs.
4- Les musulmans qui se font passer pour des musulmans.
5- Les crétins qui se font passer pour des chrétiens.
6- Les femmes voilées, les hommes barbus et les enfants qui nous marchent sur les pieds.
7- Les fils, petits fils et arrière petits fils qui ont commis un délit de faciès.
8- Les barbares qui pratiquent l’excision et exhibent sur la voie publique leur circoncision
9- Tous ceux qui s’attaquent aux gens d’armes alors qu’il y a tant de gens désarmés qui ne sont même pas inquiétés.
10- Les noirs qui parlent mal notre langue sous prétexte qu’ils ne sont pas là pour nous rouler une pelle !
11- Tous ceux qui ne mangent pas de porc, ne boivent pas de vin et n’aiment pas nos chiens. »
http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20des%20dechus

Écrit par : tueursnet | 08 août 2010

C'est bien ce que je pensais: Pierrot ne devait pas être au courant (ou bien il était à la feria de Millas?) : dans l'Indép de ce matin, il n'y en a que pour Modestine...., pardon: Catherine!

Écrit par : dona d'albera | 09 août 2010

@tueurnet
Vous omettez une autre catégorie, les torses nus depuis aujourd'hui. La droite se préoccupe curieusement de nos tenues vestimentaires, les banques ont tapé dans la caisse, Sarko est au plus bas dans les sondages alors avec Parrat, Pujol et Boutefeux, ils parlent chiffons. Je soupçonne même JMP de se rendre si souvent au Maroc uniquement pour faire des économies sur les uniformes de la police Municipale et mieux encore d'apprendre à les confectionner lui même ;-o

Écrit par : Gustave Delory | 09 août 2010

@Gustave D: Votre calendrier retarde un peu: voir mon commentaire sous "La sécurité selon le Figaro" (2 Aoùt)

Écrit par : dona d'albera | 09 août 2010

@ Guillaume : On peut avoir un pdf de l'arrêté municipal anti-torsu nu de Perpignan ?

Écrit par : Seb | 10 août 2010

JMP aurait du surfer sur le net avant de prendre cet arrêté anti-torse nu à la demande de Mäitre PARRAT :

http://www.rmc.fr/editorial/50331/torse-nu-a-la-grande-motte/

Écrit par : Lolo | 10 août 2010

Il est vrai Dona que mon déménagement de cette ville en cours de popoïsation pestilentielle m'a privé quelques jours de l'accès à vos propos sur le blog de Guillaume. Il en demeure que je viens de lire votre post et partage votre avis. Les torses dénudés et les maillots de bain constituent une atteinte aux bonnes moeurs. Je suggère une manif dans notre plus simple appareil pour endiguer la dictature des vieillards cacochymes dont Pujol (le recteur des consciences, et Tartuffe en puissance) espère recueillir les voix lors de sa jamais élection.

Écrit par : Gustave Delory | 10 août 2010

A quand une caméra vidéo de surveillance dans les chambres des femmes pouvant être battues?.....

Écrit par : nimbus | 10 août 2010

Subtile intervention des troupes du préfet du Périnée orientable au nom de biscuit aux HLM Diaz! Bonnet en avait rêvé, il est en train de le réaliser sous l'oeil torve et satisfait de son Boutefeux. Je croyais que les plans quinquennaux ne concernaient que le modèle soviétique, mais que nenni, l'Ump va nous refaire en live les émeutes de 2005 à Perpignan. Le biscuit Delage doit avoir un talent caché pour les arts du feu. Et dire que JPA a supprimé l'atelier de céramique aux Beaux Arts... Leur projet de résidence d'artistes s'accompagnerait-t-elle de celui des arts du feu dans la rue? Le concept est sans doute à l'étude quai Sadi Carnot.

Écrit par : Gustave Delory | 12 août 2010

Une opération coup de poings à la cité Diaz .
Les deux boxeurs de policiers sont repartis libres du tribunal car ils n'ont pas fait l'objet d'un mandat de dépôt "dans un esprit apaisé et apaisant" selon les mots du président Jean-Luc Dooms. Il habite dans la cité?

Écrit par : leon | 12 août 2010

Les commentaires sont fermés.