29 juillet 2010

Olé !

La corrida est interdite depuis hier en Catalogne. Bon pas dans toute puisqu'au Nord elle est autorisée. Le Prez avait pourtant défendu cette tradition devant le parlement catalan (celui de Barcelone pas celui du quai Carnot). Bon, les législateurs catalans en ont décidé autrement. Ce qui, ma foi, est leur droit. Et voilà ce qu'écrit Prez sur son blog à lui : "L’argument principal qui fonde mon analyse et qui me fait regretter le choix du Parlement Catalan, c’est que la bonne vie en société impose le respect de ceux qui n’ont pas le même goût, la même sensibilité. La démocratie renforce cela en permettant l’expression plurielle. Je constate que cette interdiction est un pas franchi dans le refus de l’acceptation de la différence. Dorénavant, il y a une Catalogne tolérante et l’autre pas !"

Une Catalogne tolérante et l'autre pas ! Comment dire ? Non tiens, je ne dis rien. Vous direz vous même.

En tout cas, il y a quelques opposants départementaux, quelques opposants socialistes, quelques présidents d'associations ou maires ayant besoin de subventions qui doivent se réjouir que soit défendue si fort l'expression plurielle...

Commentaires

L'opposition à la corrida n'est pas un problème de tolérance ou d'intolérance;
c'est un problème moral;jadis la guillotine était un spectacle comme la corrida;la
mort donnée à un être vivant fait plaisir,on s'en délecte comme certains ont pu se délecter à torturer ;comment peut-on justifier cette sanglante cérémonie au nom de la tradition?Quand la tradition est barbare ne vaut-il pas mieux s'en débarrasser et aller ainsi vers plus d'humanité?

Écrit par : coustellié | 29 juillet 2010

Au XXI notre Prez s'honorerait de penser qu'il n'est plus possible de faire de la mort un spectacle ni de la souffrance une tradition.

Écrit par : Cerisesurlegateau | 29 juillet 2010

Si j'écris que les pro-corridas sont des conn... et les anti des enc..., logiquement, ce commentaire, Guillaume, tu ne le valideras pas. Mais un bug de la plateforme fait qu'il est visible, avant même que tu interviennes dans la colonne des commentaires....

*************
Certes. Mais je ne me considère pas responsable de ce qui paraît sur la plateforme. En revanche, et c'est pour cela que je modère (le moins possible vous vous en êtes aperçus), je le suis pour ce qui paraît sur mon blog. Et puis au moins ça fixe quelques limites : insultes, vie privée...

Écrit par : Tripoux | 29 juillet 2010

Dites-moi M le président-futur sénateur, la Catalogne tolérante, c'est la vôtre ? celle qui ne tolère même pas que l'on parle catalan dans "vos" institutions ? celle qui refuse de donner un euro à des écoles d'immersion linguistique ? Celle qui représente la france dans ce qu'elle a de pire dans l'irrespect des cultures minoritaires ?
Si l'information avait été qu'un spectacle de torture de chevaux en Bavière était prochainement interdit, tout le monde aurait dit "ah oui, pauvres chevaux, quelle est donc cette tradition cruelle ?!!!" Mais non, comme il s'agit d'une manifestation qui rapporte à ces quelques villes incapables d'organiser une fête digne de ce nom et qu'évidemment ces mêmes élus municipaux devront bientot se prononcer sur une élection pour 9 ans (!!!) de sa sainteté... ça me fait penser à ces stades, salles de concerts, événements internationaux, parc d'attraction, etc... qui nous passent sous le nez pour être faits à Montpellier car "non, nous les catalans on est trop nuls, on ne peut pas organiser de tels événements, on doit faire des corridas espagnoles avec trois buvettes, on n'est pas capables de faire mieux..."
C'est vrai, nous sommes méchants les catalans ! nous n'acceptons plus que vous délocalisiez le grand marché de Saint Charles à Sète, selon le bon vouloir de votre maître, que vous détruisiez l'université de Perpinyà (la catalana), ... oh quelle intolérance vis à vis de ces pauvres héraultais !
On peut citer de nombreux exemples d'intolérance. Ce qui est sûr c'est que vous avez tellement toléré qu'on détruise notre département (pays) pendant des années que maintenant la torture d'un animal vous paraît soudain être un combat de premier ordre.
Arrêtez de parler de tolérance quand vous-même menez une politique qui va à l'encontre du terme "tolérance".
Quant à la tradition, elle est sud-castillane et les corridas sur nos terres (ici, dans notre département) sont très récentes. Alors qu'on ne nous parle pas de tradition.

Écrit par : CulturaCat | 29 juillet 2010

Ola contre Olé !
Même sur le sable chaud des Arènes, Christian et Jacqueline ont des avis différents et opposés. D'un coté nous avons un président sectaire qui n'arrive plus a sortir de son personnage politique dont chaque parole ou chaque geste est sous-tendu par un objectif. De l'autre cote nous avons une Jacqueline qui parle de corrida avec détachement et intelligence: elle a oublié le théâtre politique et elle a un réel talent littéraire ... Allez vite sur le blog de Jacqueline Amiel Donat où elle écrit et où elle fait parler Bubu.....

Écrit par : Chan john | 29 juillet 2010

Il manque l'avis du taureau sur les bienfaits de la tolérance mis en avant par Bourquin.
Il est piquant de noter que Bourquin, dont la tolérance n'est pas la qualité la plus apparente, se fasse directeur de conscience..
Aurait-il renoncé à l'emploi de diva de l'invective?

Écrit par : leon | 29 juillet 2010

La position contestataire des catalans de la Generalitat suppose plus une défiance vis à vis de l'Espagne pauvre qu'une remise en cause de traditions séculaires, au reste apprises en France au XVI ° siècle. Au demeurant si les amateurs de carne dure désirent entrer dans le laboratoire de leur boucher ou de la salle d'abattage de leur steak les fait exulter, qu'ils y aillent. Panis ludisensis politicensis et connensis dirait Diafoirus. Revienne le temps du charrivari où l'on se mettait un soufflet au cul; ça saignait moins et le peuple s'amusait autant.

Écrit par : Gustave Delory | 30 juillet 2010

Il faut demander à ce M.Henric, cadre du CG, ce qu'il en pense. Pour mémoire: il s'agit d'un élu municipal de Perpignan muté, sans raison de service, tous les matins à Saillagouse. Son crime ? Etre membre de la majorité Alduy.

Écrit par : Animal Lecteur | 30 juillet 2010

la Catalogne tolérante n est pas celle que Bourquin pense ,
pourvu qu' il ne mette pas des bornes aux frontières pour dire "vous quittez un département tolérant pour rentrer dans l intolérance"

Écrit par : PAUL | 30 juillet 2010

Dites moi que pensez vous des pratiques barbares commises chaque année pour la fête du mouton, des milliers de bêtes gisent dans les caves vidées de leur sang dans des douleurs affreuses ! il ne faudrait pas que l'on stigmatise nos traditions et que l'on passe cela sous silence, toujours au nom de la religion............. qui n'est d'ailleurs pas la notre !

Écrit par : jo | 30 juillet 2010

Dites moi que pensez vous des pratiques barbares commises chaque année pour la fête du mouton, des milliers de bêtes gisent dans les caves vidées de leur sang dans des douleurs affreuses ! il ne faudrait pas que l'on stigmatise nos traditions et que l'on passe cela sous silence, toujours au nom de la religion............. qui n'est d'ailleurs pas la notre !

Écrit par : jo | 30 juillet 2010

Et bien nousn Catlans du nord nous bien tolérants pour accepter des politiques aussi nuls.
Nous sommes vraiment cons (j'en fais partie) de voter pour des arrivistes et incompetants de cette trempe.

Écrit par : La redaction | 31 juillet 2010

"la bonne vie en société impose le respect de ceux qui n’ont pas le même goût, la même sensibilité. La démocratie renforce cela en permettant l’expression plurielle. Je constate que cette interdiction est un pas franchi dans le refus de l’acceptation de la différence. Dorénavant, il y a une Catalogne tolérante et l’autre pas !" site de Mr Bourquin.

Cette phrase est belle a priori si l'on connait pas le sujet auquelle elle se rapporte.
En l'occurence elle s'emploie pour défendre les Corridas !?
Non, c'est pas trés bon d'écrire cela on peut l'utiliser à d'autres occassion à l'avenir pour défendre la peine de mort, le retour des sacrifices humains pour la religion, l'autorisation de la lapidation ect....
Oui, si la démocratie c'est de laisser tolérer des Barbaries sur des animaux sous prétexte que c 'est une longue histoire tolérer jusqu'à aujourd'hui.
Alors on ouvre la porte aux extrêmistes en tout genre pour réclamer le retour de vieilles coutumes qui étaient collectivement installés et tolérées !
La justification du CG66 ne peut être comprise que si on tolére donc le retour en arriére, moi je suis pour l'avancement d'une autre société aux Valeurs Démocratiques Humanistes et Ecologistes.
Une nouvelle Génération de politique et il y en a doit travailler en ce sens à présent.
Je m'engage toute l'année pour changer cette société pourquoi reculer en arriére sous divers prétextes archaïques ?

Bien à vous,
Mr Millet Mickael

Écrit par : Mr MILLET | 31 juillet 2010

On recule en arrière Mr Millet parce que reculer en avant c'est plus difficile et très archaïque sûrement.

Écrit par : triomphe | 31 juillet 2010

Alors là ... chapeau !

D'abord parce que Bourquin arrive a se faire passer pour le défenseur de la tolérance ! Ensuite parce que Millet arrive même a placer la menace de l'extremisme !

Et tout ça dans un débat sur la Corrida ! Bravo ! Tout simplement, magnifique !

Écrit par : Sébastien | 31 juillet 2010

Bonjour à tous!
Excellent , le commentaire de Culturacat ainsi que Rédaction, Bravo aux catalans du Sud ! même ci au travers de cette décision se joue une partie de Ping Pong, nous l'avons compris.
Je suggère que les gens tolérants, changent les règles....
Plus de spectateurs passifs, essayez vous donc au nouveau jeu taurin?
Que chacun d'entre vous, aille se mesurer aux petites vachettes ... Oui! Sinon nous perdrions énormément de personnes.
Il est vrai, que de tout temps, dans chaque partie du monde, ceux avait mal démarré leur vie mais visaient le meilleur, n' hésitaient pas à mouiller le maillot
(suivez mon regard ...)
Trêve de plaisanterie !
Cette décision opportune me ravit.
En fait! je dis toujours, être n°1 dans la vie ne veux rien dire, soit on est vraiment le meilleur et c'est logique! soit on est le moins mauvais au dessus d'un ramassis de .......
J'arrête là, je dois bosser... mais! Dieu que cà fait du bien ....

Écrit par : Talanca | 05 août 2010

Les commentaires sont fermés.