18 juillet 2010

A l'UMP, c'est Fort Boyard

A l'UMP, c'est Fort Boyard. Il faut trouver les clefs. Car depuis que le parti présidentiel (du président de la République, pas celui du départ'ment) a changé de Père Fourasse, il ne suffit pas de répondre à une énigme pour pouvoir entrer. Il faut d'abord mettre la main sur les clefs. Les nouvelles. Celles qui vont avec les nouvelles serrures...

Eh oui, MT2S, ex-chargée de mission "remise en route de l'UMP66", que j'ai croisée hier, m'a raconté que les serrures de la permanence fédérale départementale ont toutes été changées. Sur ordre, soupçonne-t-elle, de la nouvelle présidente. Peut-être. Mais si le Père Fourasse de l'UMP fait changer les serrures, qui est Passe-Partout ? Certains chez les umpistes avancent le nom de Fabrice Rallo. Franchement, je trouve que ça ne lui ressemble pas...

Commentaires

Cela dit, la plus compétente pour retrouver passe partout, c'est MT2S !!!!

Écrit par : concombre66 | 19 juillet 2010

Il faudrait aussi se demander si la permanente Danièle, a toujours les clès de ce fameux Fort Boyard. Proche des députés Mach et Calvet,la dame du lac risque de ne plus apprécier sa présence au siège des PO. De plus, dame Irlès qui souhaite tout régenter depuis Villeneuve trouvera surement plus opportun de l'enfermer dans un placard et encore fermé à clé (faudra encore trouver l'énigme pour en sortir)

Écrit par : Philippe | 20 juillet 2010

A L'UMP c'est fort boyard?????? Peu être pas faux mais nous pourrions écrire aussi A L'UMP c'est Dallas ou Dynastie?????.
Mais nous pourrions aussi écrire ATTENTION A LA MARCHE...... .

Ceci dit un petit coucou A Jacques et Josy......

Écrit par : JFCABESTANY | 21 juillet 2010

Fabrice Rallo, le temps que paris le nomme SDA à la place ( du calife) de son ennemi Guillaume lopez, se fait discret très discret, il est le gardien du temple ump et des ses clés, face tati danielle. Il n'est pas le seul gardien des clés avec ses ami gilles foxonet et Alain-jacque perez couffe. En gros il y a trois passe partout

Écrit par : veritas | 21 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.