24 juin 2010

On vote au PS eh oui !

Aujourd'hui, l'ensemble des militants à jour de cotisation doit se prononcer sur le texte de Martine Aubry concernant la rénovation. Dans ce texte, il est notamment question de non cumul des mandats. Ce qui ne va pas sans poser quelques problèmes à des caciques socialistes locaux. Mais exclus, il leur est difficile de voter contre le texte. Tout simplement parce qu'ils n'ont pas le droit de vote.

Mais, alors que, si mes souvenirs sont bons, le PS local était farouchement pro Aubry jusqu'aux régionales, les revanchards frêchistes pourraient bien décider de la "punir" en ne votant pas son texte. "Les exclus managent de l'extérieur et transforment leur haine en courant anti-Aubry. Les bourquinistes qui ne sont pas exclus devraient tous voter contre ce texte", estime un militant de la section de Perpignan. Section dont le secrétaire était, il y a peu encore, un certain Christian Bourquin. Jacqueline Amiel-Donat, adhérente à la section de Perpignan, estime elle, et l'a fait savoir à la section que "si ce texte n'est pas voté dans les PO c'est tout simplement parce qu'il empêcherait un président de conseil général d'être sénateur". Suivez son regard. Cela dit, Christian Bourquin n'a rien à craindre d'un tel texte. Enfin, tant qu'il est exclu...

Commentaires

On s'en tamponne le coquillard

Écrit par : MADOFFE | 24 juin 2010

" Les bourquinistes qui ne sont pas exclus devraient tous voter contre ce texte", estime un militant ". L'est malin le Clavaud, trouve toujours un militant qui dit ce qui l'arrange. Il existe aussi des militants capables de faire abstraction des querelles locales et qui voteront pour ce texte parce qu'ils le trouvent bon pour l'avenir, d'autres s'abstiendront parce qu'ils n'apprécient pas l'un des thèmes, comme les primaires par exemple.

Écrit par : Ledub | 24 juin 2010

Qué malin le DU.... les intellos du PS çà déménage "ils n'apprécient pas" c'est un peu gros cette ficelle ! pauvre chochottes y sont con-trariés.

Écrit par : souricette militante | 25 juin 2010

Aubry n'a pas toujours raison, il s'en faut.
Mais son texte sur le non cumul des mandats est fondamental.
Son adoption aérerait la vie politique et fortifierait notre démocratie.
Problème: les politichiens de droite n'en veulent pas et les politichiens de gauche en contestent la nécessité.
Pourquoi? Ce serait réduire la taille de leur gamelle, mon bon monsieur...

Écrit par : Leon | 25 juin 2010

qui parle de texte sur le non cumul des mandats...
hier au PS de perpignan les militants dans la majorité ont voté non à tout ce qui vient de Paris...
la section de perpignan est disloquée... à qui la faute ?

Écrit par : louis | 25 juin 2010

Les commentaires sont fermés.