22 juin 2010

Le PS fait la sortie du lycée

La victoire du PS et du conseil régional sur l'ouverture du lycée Argelès sonnerait-elle le glas des espoirs de reconquête législative du PS (ou de ses exclus puisque dans le département c'est la même chose). Depuis quelques semaines maintenant, du côté de Céret, on s'inquiète du lycée vallespirenc qui pourrait être vampirisé par celui du piémont albérenc. On s'en inquiète tellement que l'on commence à se poser des questions sur l'opportunité d'ouvrir l'établissement d'Argelès.

On parle là d'aménagement du territoire. Il paraît logique que les gamins de Cerbère n'aient pas à "monter" à Céret ou à aller à la capitale (en dehors des internats qui existent encore). Il paraît logique aussi que les enfants de Prats de Mollo ou de Saint-Laurent-de-Cerdans n'aient pas à descendre à Argelès ou à squatter à Perpignan. Je ne sais pas si réellement l'ouverture de l'un entraînera la fermeture de l'autre, mais il est clair que l'appréhension est palpable.

En dehors de l'aspect organisationnel, il y a un aspect politique à l'histoire. Le Vallespir, ce n'est pas à vous que je vais l'apprendre, joue souvent un grand rôle dans la vie politique départementale (élection de Paul Alduy, oui oui Paul, à Perpignan, défaite de Sitja à Amélie...). Et voir le Vallespir se réveiller pour faire face à Argelès n'est pas forcément une bonne nouvelle pour Pierre Aylagas si d'aventure il envisageait de retenter l'aventure législative. Jacqueline Irles, n'en doutons pas, saura souffler sur les braises pour conserver son bien en 2012. Cette histoire devrait également jouer un joli rôle pour les sénatoriales de l'année prochaine.

Voilà pourquoi, du côté d'Argelès, du côté du PS argelésien, on ne perd pas de temps. Voici ce que communique le secrétaire de section d'Argelès, bras armé de Pierre Aylagas (exclu, lui), au sein du PS.

"Les élus du vallespir réagissent en gagne petit.
Le principal que l'on garde le lycée à Céret, l'avenir des élèves de la côte on en a rien à foutre.
J'attend  de connaitre la réaction du PS de Céret et du Vallespir.
Alors qu'aujourd'hui ce gouvernement ferme des écoles, supprime des enseignants, pour une fois qu'il ouvre un lycée des hommes de gauche sont contres....
Battons nous ensemble, pour l'avenir des deux lycées.
Etre contre l'ouverture d'un lycée à Argelès est consternant.
Charles Campigna
Secrétaire de section Argelès sur mer."


Commentaires

Dire que la defaite de Sitja à Amélie est un évènement politique important pour les po c est un peu court...
C est mal connaitre le contexte
Quant à la capacité d anticipation et de prospective d Aylagas...

Écrit par : concombre66 | 22 juin 2010

L'UMP locale et nationale étant du même niveau que l'équipe de France de Foot(,bling,bling,sexe et argent) Pierre Aylagas n'a pas à avoir peur d'une bande qui nous enfume depuis des années !

Écrit par : nono | 22 juin 2010

Campigna, il a écrit "contreS" avec un S????Déjà," sont contre " n'est pas correct, mais avec un S c'est pire...

Écrit par : dona d'albera | 23 juin 2010

Irlés a eu beaucoup de chances dans cette élection ou la direction nationale de Ps porte la lourde responsabilité d'un parachutage en opposition totale avec les désidérata locaux.Elle a en plus bénéficié de la vague sarkozyste et d'un FN au creux.
Je suppose qu'au PS on aura retenu la leçon (errare humanum est ,perseverare diabolicum) .Enfin si le FN garde la forme des régionales,la députée ump ne doit pas compter grand chose de ce côté là.
Je ne connais pas sa cote au pmu,mais il me semble qu'elle est loin de partir course courue.

Écrit par : jc pinget | 23 juin 2010

La région met 50 millions € dans le lycée d'Argelès.

Écrit par : la grenouille | 23 juin 2010

Qu'ils sont mignons ...

Au fond, le lycée ils s'en fiche : ce qui les intéresse c'est de savoir quelle "vallée" apportera le plus de voix lors des législatives !

Pour avoir vécu à Prats de Mollo et fréquenté le lycée de Céret, supprimer ce dernier serait un non-sens et une complication pour les lycéens d'Amélie, Arles, St Laurent ou Prats, notamment en terme de temps de transport sur des routes loin d'être "rapides" !

Écrit par : Sébastien | 23 juin 2010

Les commentaires sont fermés.