14 juin 2010

10 000e commentaire !

Si un jour j'avais pensé que...

Figurez-vous qu'il manque trois commentaires sur ce blog pour atteindre les 10 000. En un peu plus de trois ans, c'est pas mal je trouve. Je pense que peu de blogs, qui plus est politiques ou polémiques (ou les deux) peuvent se targuer d'une telle interactivité.

Merci à vous tous pour cette fidélité et pour les débats (parfois très élevés, parfois moins, mais chacun a bien le droit de se situer au niveau qu'il veut) que vous suscitez.

Guillaume

Commentaires

Félicitations à vous Guillaume pour avoir lancer ce blog qui permet à tout le monde de dires ses pensées.
cela sans passer par la presse locale, qui est aux bottes du pouvoir et des dictats locaux!

Écrit par : scataland | 14 juin 2010

C'est ce qui fait le charme de la presse locale d'ici (en plus des avis de décès, bien entendu, principale motivation d'achat de la plupart des Roussillonnais) le dédoublement schizoïde de personnalité entre les génuflexions aux petits barons locaux et les révérences au pouvoir central.

Écrit par : dona d'albera | 14 juin 2010

Es tut mir Leid, aber "Diktat" muBt es geschrieben sein mit einem "K";-0

*************
Hein ?
Guillaume

Écrit par : Gustave Delory | 14 juin 2010

c'est bien effectivement que ce blog perdure... s'il a été créé pour nous tenir informés de la vie politique locale, je regrette à présent que vous preniez position, et parfois avec violence contre les politiques. cela depuis votre, je dirai "mutation" aux sports ! un politique serait-il responsable de cette "mutation" ? oui je sais c'est votre blog vous en faites ce que vous voulez, mais quand même dommage...

****************
Il se peut que vous perceviez mes écrits comme cela, mais croyez bien que je ne prends pas position contre les politiques et surtout pas avec violence. Je peux à la limite prendre position contre une certaine façon de faire de la politique et être virulent, mais ça s'arrête là.
Guillaume

Écrit par : lucien | 15 juin 2010

@Guillaume: je ne comprends pas l'allemand, mais en lisant le post de G.Delory, il me semble deviner qu'il précise que le mot "diktat" s'écrit avec un K et pas un C.
Mais s'il fallait corriger toutes les fautes d'orthographe et tous les barbarismes des intervenants, il faudrait un/une correcteur/correctrice à plein temps!

Écrit par : dona d'albera | 15 juin 2010

@Gustave Delory
Stimmt ja. Diktat schreibt man mit einem "k".
"leid" wird aber kleingeschrieben und "muB" (Modalverb) nimmt kein "t" bei der 3. Person singular.

@Guillaume
Pas d'affolement, il s'agit juste de corrections orthographiques et grammaticales!

Écrit par : Irina66 | 15 juin 2010

La consonnance germanique de ma saillie n'avait pour autre motif que de rappeller l'orthographie allemande. Le traité de Versailles fut apprécié par nos amis d'outre-Rhin comme un Diktat mais avec un K;)
Cela étant, ne comparons "L'indépendant" à une stricte revue nécrologique pas plus qu'à la gazette de Drouot et encore moins au Süd deutsche Zeitung. Pour ma part, sans malice, j'apprécie les pages sportives du lundi, le jour où je fais un pot au feu.

Écrit par : Gustave Delory | 15 juin 2010

Et l'Indep est sans aucune comparaison pour envelopper les poivrons une fois grillés en attendant qu'ils refroidissent: j'ai essayé le Monde, Libé, l'Equipe et même Ouest-France dans un moment d'égarement, mais le résultat n'est pas le même et les poivrons s'épluchent beaucoup moins bien!

Écrit par : dona d'albera | 16 juin 2010

J'ai pour ma part essayé le petit journal et la semaine du roussillon pour éplucher les carrottes, navets et pdt mais rien ne vaut pour faire le bouillon l'indépendant. A ce propos, ,il devient difficile de se procurer l'os à moelle ;)

Écrit par : Gustave Delory | 16 juin 2010

Félicitations pour ce blog..et longue vie!! Merci Guillaume :-)

Écrit par : clement | 16 juin 2010

je pense parler français en écrivant "dictat" qui est seulement la francisation du fameux "Diktat", employé suite au traité de Versailles.
si vous voulez vous pouvez aussi écrire "dictatus" en cherchant dans vos racines linguistiques.

je soutiens Guillaume, car il a le bagage de pouvoir exprimer ses idées et de les communiquer à la majorité de la population.
je respecte ce droit démocratique qu'est la communication.
celui-ci, n'est pas exclusif aux donneurs de leçons, aux donneurs d'ordres et à une caste d'intellectuels.

Écrit par : scataland | 17 juin 2010

fidéle lecteur
félicitation pour ce blog politique
Mika

Écrit par : MILLET | 19 juin 2010

@Irina66 ....
des Albères comme dona ?

Écrit par : MADOFFE | 24 juin 2010

Dona es d'Albera, de soc i d'arrels...

Écrit par : dona d'albera | 25 juin 2010

Les commentaires sont fermés.