21 mai 2010

UMP : Irles présidente

Irles_60.jpgJacqueline Irles vient d'être élue présidente de l'UMP 66 il y a quelques minutes.
Le comité départemental réunit en fin d'après-midi vers 18 h 30 avait le choix entre la Dame du Lac, Jacqueline Irles, et l'Homme de la Têt, Jean Castex. Il faut croire que la campagne soutenue de la première et la placidité du second ont pesé auprès des membres du comité alors que les hiérarques départementaux voyaient tous Castex gagnant. Bon nombre d'entre eux, d'ailleurs, l'espéraient.
Eh bien pas de bol pour eux, Jacqueline Irles a réuni 98 voix contre 89 à Castex et 3 abstentions.
L'ascencion politique de Jacqueline Irles, élue députée en 2007, est linéaire. Et pourtant, il faut bien reconnaître que les peaux de banane sont légions à être placées sous ses escarpins. Celle par qui le "désamour" de Sarkozy est arrivé récolte celui du parti.
La question est maintenant : saura-t-elle réconciliée une fédération catalane coupée en deux ? Car sa victoire est tout sauf un plébiscite. 51,6 %, c'est une majorité. Mais fragile. Jacqueline Irles a prouvé à tous qu'elle savait éviter les écueils dressés par les petits copains, elle va devoir montrer qu'elle n'est pas là pour noyer les perdants. C'est toujours le plus difficile dans une victoire, la magnanimité.castex_83.jpg
"Je suis très heureuse, c'est extraordinaire", s'enflamme-t-elle, elle qui a l'enthousiasme aisé. "Je crois que c'est une volonté de rupture qui s'est exprimée. Une volonté de rupture avec certaines méthodes, comme l'intimidation parfois. La convivialité a prévalu", analyse-t-elle. "Les gens n'ont plus envie de bisbilles ni d'accrochages dans ce parti. Pour ma part, j'ai envie de rassembler et de tendre la main à tous. Nous devons retrouver l'ambiance de 2007 qui nous a conduit où nous en sommes", vient-elle de me dire.
Jacqueline Irles élue présidente de l'UMP, reste l'épineuse question du secrétaire départemental. "Ca ne s'est jamais fait, mais je souhaite que ceux qui veulent l'être, fassent acte de candidature et puis, collégialement, nous déciderons de celui que nous présenterons à Paris." Rappelons qu'en principe, à l'UMP, c'est Paris qui nomme le secrétaire départemental sur proposition du président. Le comité départemental est ensuite consulté et seulement consulté.

Commentaires

Ouh la grosse surprise ! C'est le second échec de Castex dans des élections internes UMP, il me semble (président de groupe au conseil régional en faveur de Rossignol, et celle-ci).

Écrit par : Sébastien | 21 mai 2010

Le "désamour" de Castex n'a rien de surprenant car il a le charisme et la froideur de la caste des hauts fonctionnaires.

Écrit par : jc pinget | 21 mai 2010

Eh bien, elle va avoir du boulot pour réunir le parti. Pas plus tard qu'hier, les élus UMP et nouveau centre au conseil régional n'ont pas montré l'exemple de l'union. Et à la sortie, ils n'ont pas fait attention qu'il y avait d'autres élus derrière eux qui ont entendu leurs disputes, presque à en venir aux mains.

Écrit par : mimie66 | 22 mai 2010

@ jc pinget
Votre remarque n'est pas sans fondement..même s'il s'agit en l'espèce d'un cas un peu caricatural.
Il faut ajouter aussi le sport très catalan qui consiste en politique à couper toute tête qui dépasse et surtout pas à la couronner, pour continuer à ronronner en rond.
Cela dit, la défaite de Castex n'est une catastrophe pour personne. Elle prête plutôt à sourire comme naguère celle de Ferrand Olivier pour le parti socialiste. Trop de contentement nuit.

Écrit par : leon | 22 mai 2010

@Sebastien
Il est vrai cher sebastien que question défaite vous enconnaissez un rayon avec Dupont Aignan !

Écrit par : jo | 22 mai 2010

Ah Jo, ça c'est de l'argumentation, du constructif ... surtout quand on compare ce qui n'est pas comparable !

Écrit par : Sébastien | 22 mai 2010

@sebastien
Pourquoi c'est de l'argumentation quand on tape en permanence sur son propre camp ?

Écrit par : jo | 22 mai 2010

Un de ses récents thuriféraires, lui aussi énarque de son état n'a bridé sa joie et avoué par la même son apostasie. Je suppose que le réchauffement climatique a déboussolé les albatros aux ailes trop longues pour marcher.
Le ci-devant qui durant la campagne des municipales arborant la palme de la contention économique et fiscale se place en proue de la galère alduysienne pour parfaire son portrait n'a d'autre alternative que de s'enquerrir d'une boîte de cirage pour les trois usages qui lui échoient. Le lustrage des berlucci de son nouveau maître, un camoufflage à la commando pour se faire oublier, le troisième la morale m'empêche d'en faire mention ici. Le fou vaut aussi bien le Grau du roi

Écrit par : Gustave Delory | 23 mai 2010

Simple analyse ! la circonscription d'Irles compte environ et selon mes sources, une soixantaine de membres ! le comité départemental selon les 190 votes exprimés laissent apparaitre que seul 38 votes,emergeants des 3 autres circonscriptions, ont apporté le soutien à la nouvelle Présidente !
En comparaison Castex en rassemble 89, (il me parait peu probable qu'un seul membre de la 4 se soit detourné de mme IRLES)
en consequence et hors de ses terres, elle devra donc affronter plus de
70 % de réticents !
La gouvernance n'est donc pas vraiment joué !

Écrit par : chloroforme | 23 mai 2010

Jo : dans cette info, j'étais vraiment surpris par le résultat (comme beaucoup j'imagine), ce n'était pas vraiment une critique, plutôt une interrogation sur le pourquoi des défaites de Castex (même si c'était sous-entendu, c'est vrai). Ca va même jusqu'à souligner qu'il y avait donc encore de la liberté de vote et d'opinion dans l'UMP66.

Ensuite sur le "tapage permanent sur mon propre camp", je vais pas m'étaler ici, mais j'ai pas l'impression de taper plus sur la droite que sur la gauche : ça dépend surtout de l'actu médiatique (et pendant la campagne régionale, c'était surtout le programme de Freche/Bourquin qui était en cause). J'ai aucun problème a reconnaitre les bonnes choses faites par l'UMP ou le PS, tout comme ça ne me gênerait pas de travailler avec eux un jour. (si tu veux une réponse plus détaillée, envoi moi un mail via mon blog, y'a pas de soucis).

Écrit par : Sébastien | 23 mai 2010

chloroforme : faudra également voir avec quel Secrétaire Général, et quel bureau. Ce pourrait éventuellement influer sur cette gouvernance ...

Écrit par : Sébastien | 23 mai 2010

Électeur de la 4ème circonscription, je n'ai jamais croisé cette dame à Céret' ce qui prouve qu'elle s'intéresse vraiment à sa circonscription. Je lui conseille vivement de lire "Napoléon le petit" de Victor Hugo où elle trouvera de précieux conseils sur la période que nous vivons, toute ressemblance avec un certain protagoniste étant purement fortuite.

Écrit par : Gérard | 23 mai 2010

losrqu'on sait en plus que la sirène du lac n'a eu aucune vergogne à aller chercher de la procuration chez les cypriannencs , sortis des rangs non pas en discrétion mais par obligation......Mme Bouille, Blasco , Dumas, Pallares ont donné procuration à la grande prètresse de la Raho...elle lave vraiment plus blanc que blanc !!!!

Écrit par : lamoulesansradar | 23 mai 2010

Cher Chloroforme les maths et vous ca fait deux car le résultat de ce vote indique qu IRLES a 52% des votes et qu elle a pris des voix sur les trois autre circos
Bon sang même si ca vous embête c'est elle qui a fédéré et les trois autres ont été DESAVOUES!

Écrit par : concmbre66 | 23 mai 2010

Suffisance ou confiance trop grande envers les autres parlementaires? La question est vraiment posée. La réelle raison de la victoire de Jacqueline IRLES réside dans le fait que pendant que M.CASTEX attendait patiemment que les députés MACH CALVET ou encore, bien qu'a moindre échelle JPA, fassent la campagne pour lui, Mme IRLES, elle, a organisé des réunions de présentations, et a ensuite passé un coup de fil aux membres du dit comité. Résultat victoire car bon nombre des membres ne souhaitent peut être plus être considéré comme des godillots et souhaitent désormais voter en leur âme et conscience. C'est tout.
M.CASTEX va devoir apprendre a aller au contact des militants, car, si pour prendre la mairie de Prades et devenir tête de liste départementale aux régionales, un appui de Paris suffit, il en est autrement pour la politique locale.
Enfin et pour conclure, il convient de noter la perte d'influence des parlementaires 66 auprès de leurs troupes.
Mais bon dans 4 mois nouvelles élections internes, et là, la chasse aux infidèles va avoir lieu...........

Écrit par : Chupito | 23 mai 2010

Les Castex, Irles, et consorts vont pouvoir aller se rhabiller aux prochaines législatives. Olivier Ferrand qui vient de s'exprimer ce soir sur les ondes de France Inter face à Jean François Kahn ( il faut croire que le nom lui porte chance) a été très brillant. Lui au moins pour avoir vécu les affres d'un dénigrement organisé et de chantages en tous genres émanant de personnalités des plus onctueuses et arrogantes du barreau perpignannais n'a pas retourné sa robe et demeure un socialiste digne de ce nom. La 4° circo lui reviendra de droit même si ce n'est du goût de l'ancien attaché parlementaire d'Henri Sicre.

Écrit par : Gustave Delory | 23 mai 2010

Qui aurait cru, y a quelques jours, qu'Irles gagnerait la présidence de l'UMP locale? et pourtant, nous connaissons tous les résultats . je voudrais dire à tous les analystes , un peu d'humilité ne vous ferait pas de mal .

Sans langue de bois, et sans chercher de midi à 14 heures, Mme Irles avait raison quand elle avait déclaré que son élection était une réponse de rupture aux méthodes du passé .

Beaucoup de gens d'UMP souffraient de ce verrouillage du parti par une poignée de Caïds qui s'étaient autoproclamés en patrons indétrônables,

ET cette élection d'Irles est une réponse à ces longues années de Magouilles et de marchandages politics mal sains .

Ce vote est un véritable tremblement de terre sous les pieds des winers de la vague bleue, espérant que plus jamais le futur ne ressemblera au passé, pas si simple, à digérer, ni à assumer d'ailleurs .

Le parti est revenu à ses propriétaires, c'est à dire , à ses adhérents, et bonne chance à Mme Irles .

PS: J'ai adoré la suggestion d'Irles, d'étudier d'autres candidatures au secrétariat général : on dirait que le nettoyage de printemps a commencé.

Écrit par : humilité-catalane | 23 mai 2010

@Gustave Delory
Ferrand a été battu dans les PO parce qu'il était persuadé de gagner en ayant obtenu l'investiture parisienne grâce à ses appuis nationaux. Le terrain est une autre vérité. Il a perdu malgré ( ou à cause) du défilé de ses parrains (Jospin, DSK) etc...
Ferrand est brillant, vous avez raison, mais pas assez intelligent pour savoir qu'il n'est pas le seul...
Mais le qualifier de socialiste, nécessite de préciser sa tendance. Tendance DSK, c'est-à-dire le parti socialiste à titre décoratif- comme marchepied de carriere- et principalement le marché -à titre constitutif- comme unique boussole.
Sarkozy et DSK, c'est la fausse rivalité de deux clans de privilégiés déconnectés de la France, de son territoire et de son histoire que l'un et l'autre connaissent mal. Neuilly et Washington...Ils plaisent à leurs nombreux amis du CAC 40, donc aux medias qui les ont déjà choisis pour 2012.
Dans ce cadre Ferrand sera un poisson dans l'eau sauf si quelques requins socialistes de moquette parisienne s'agaçaient de son activisme.

Écrit par : leon | 24 mai 2010

Je ne doute pas qu'Olivier Ferrand soit brillant, et je souhaite sa victoire (puisse-t-il nous débarrasser du clanisme et du clientélisme!).
Mais je trouve bizarre sa proposition ( celle de Terra Nova) de faire financer en partie la retraite par les retraités. Les retraités ne payent-ils pas déjà des prélèvements sociaux et des impôts? Les retraites ne sont-elles pas calculées en tenant compte de leur non-soumission aux prélèvements pour la retraite?
Et supprimer le régime AGIRC? 40 ans de cotisations lourdes obligatoires, et circulez, y'a rien à voir?

Écrit par : Louis Pujals | 24 mai 2010

@Gustave: c 'est surtout Aylagas qui ne trouvera pas de bon gout la candidature de FERRAND!

La circo lui revient de droit: tote la conception de la démocratie par les socialistes est résumée dans cette phrase...

Écrit par : concombre66 | 24 mai 2010

Ferrand revient, avec toi j'ai 80% de chance de garder la circonscription avec P Aylagas 5%.
Jacqueline Irles.

Écrit par : la grenouille | 24 mai 2010

@Concombre 66
Les maths et vous ça fait pas 3, je maintiens qu'IRLES ne fait que 38 Voix hors de ses terres.... c'est a dire que 1,2,3 Reunies ne proposent à la Dame du Lac que 38 des miettes, en sortant bien entendu l'artillerie des procurations de poétes disparus, qui ne sortent le plus que pour aller se rendre chez le juge d'instruction. Mais en politique pas de moral une voix est une voix seul problème elle est sur la mauvaise voie !

Écrit par : chloroforme | 24 mai 2010

@ouis Pujals
le financement des retraites par les retraités concerne la part de ceux qui bénéficient au seuil de 5000 euros mensuels et qui ne participent qu'à hauteur d'une csg équivalente à celle d'un smicard en activité.
@concombre
Ne vous voilez la face, vous savez tout autant que moi que le charcutage et le découpage électoral vos amis pasquaîens et leurs suivants en sont les meilleurs praticiens. Je corrige donc. Olivier ferrand m'apparaît comme le plus compétent socialiste à présenter sa candidature sur la quatrième circonscription des Pyrénées orientales. Etes-vous satisfait?

Écrit par : Gustave Delory | 24 mai 2010

Tiens, tiens, suprenant quand même ce Monsieur PUJALS !
Tout d'abord il est celui qui critique toujours mais ne propose pas grand chose ou rien de cohérent et qui finalement ne représente que lui même (il a d'ailleurs même pas pu monter une liste sur Amélie lors des dernières élections) et se contente d'écrire des articles publiés souvent dans la semaine et parfois dans l'indépendant.... Avoir l'avis de ce Monsieur on s'en fiche complètement en plus.
Il dit voter pour Ferrand mais on me dit qu'il avait été rencontré la Dame du Lac pour (...) il est aujourd'hui contre, comme d'habitude. Comme quoi..... on critique mais on attends quand même quelque chose.

Écrit par : Vallespirj'aime | 24 mai 2010

Cher anonymographe Vallespirj'aime, en démocratie un individu vaut tous les autres, il n'est pas moins, ni pas plus.
Méfiez-vous des on-dits, si j'ai effectivement rencontré Mme Irles, c'est uniquement parce qu'elle a tenu à me féliciter suite à mon passage télé. Contrairement à d'autres, je ne vais pas à la gamelle...
Quand on prétend aimer le Vallespir,on ne vote pas Reynal, quine fait strictement rien à part aller aux enterrements, et à distribuer quelques places juteuses aux courtisans...

Écrit par : Louis Pujals | 24 mai 2010

Il y a quelques temps, O. Ferrand questionné sur une radio, (sud radio je crois) n'a pas su quoi répondre quand on lui a demandé son métier et de quoi il vivait. Il a bafouillé qu'il était président d'une association, l'animateur lui fait remarquer que ce n'est pas un métier alors il répond un peu coincé qu'il est chargé de mission. L'animateur, ne voulant sans doute pas le mettre plus mal à l'aise n'insisteras pas plus. Ce brillant "socialiste" de circonstance vit sûrement sur notre dos.

Écrit par : triomphe | 24 mai 2010

La colère monte dans le pays et les PO ne font pas exception ,les français attendent 2012 pour exprimer cette colère, pour mener un combat perdu d'avance pour l'UMP il fallait bien mettre aux responsabilités une personne qui va disparaître du monde politique aussi vite qu'elle est arrivée au poste de député,c'est la stratégie des imminences grises de l'UMP !
C'est pas notre faute pourront dire Calvet,Alduy,Mach !
Les pauvres ils sont toujours les victimes des lois qu'ils font voter !

Écrit par : robert | 25 mai 2010

Jacqueline IRLES, présidente ? Pourquoi finalement !
Nous aurons peut-être enfin un peu de changement au sein de l'UMP.
D'ailleurs je crois savoir que certains membres du comité départemental ont voté en fonction de sa position concernant justement ce fonctionnement et de la présence trop pesante, trop partisane, trop (...) de Guillaume Lopez. Devenu attaché parlementaire de la députée européenne, il a aujourd'hui beaucoup plus de travail qu'hier. Nombreux seront ceux qui seront heureux de le voir prendre un peu de distance avec le mouvement.
Il doit le savoir, dépité vendredi soir il annonciat qu'il allait vite démissionner de l'UMP. A suivre donc !

Écrit par : changement | 25 mai 2010

Merci francois CALVET voila ce que doit penser IRLES

Écrit par : gdfh | 25 mai 2010

Les commentaires sont fermés.