06 mai 2010

Alduy : "Vite je veux une réforme"

"La réforme des collectivités territoriales, on ne va pas mettre trois ans pour la sortir. On a des élections sénatoriales en mars prochain, il faut que ce soit plié avant l'été", a déclaré mardi à la sortie de l'Elysée notre JPA en mentionnant le 15 juillet comme date limite. Comme d'autres sénateurs il était convoqué par le président de la République qui, en bon Premier ministre (à mince non c'est Fillon), a donné aux représentants de sa majorité leur feuille de route législative.

Quand JPA évoque les sénatoriales, il sait évidemment de quoi il parle. Candidat à sa succession, il est en campagne et, me dit-on se multiplie comme jamais - d'ailleurs auparavant il ne s'était pas trop multiplié- dans la campagne, l'arrière pays, les hauts cantons et les fonds de vallée catalans.

Commentaires

Et le débat au parlement ? Et celui avec les citoyens ? On s'en tamponne chez Alduy ? Môsieur ne pense qu'a sa place et à celle de ses collègues ? Il s'inquiète pas de savoir si les français la veulent cette saleté de réforme des collectivités territoriales ? Lamentable ...

Écrit par : Sébastien | 06 mai 2010

Il est en campagne,qu'il y reste.......

Écrit par : fresh | 06 mai 2010

Est ce que JPA, suivant son habitude (!), démissionnera de son mandat de sénateur quelques mois après son éventuelle réelection????
LOL

Écrit par : concombre66 | 07 mai 2010

Travailler plus pour gagner plus,il suit les conseils de l'illusionniste qui nous sert de président, pendant ce temps on enlève aux contribuables la 1/2 part supplémentaire prévue en faveur des contribuables vivant seuls,réduite dans un premier temps et supprimée en 20012.
Résultat des courses les personnes seules vivant avec un revenu trop juste pour bien vivre et trop élevé pour bénéficier des aides sociales vont payer des impôts puisque elle vont être imposé sur une seule part.
Il faut bien payer le train de vie d'une institution inutile et ruineuse, d'autant plus inutile que l'élection d'un sénateur n'est que de la magouille entre les élus.
Alduy encore Alduy et toujours Alduy c'est sur qu'avec un homme politique dont l'envergure ne dépasse pas le département et ses magouilles nous ne risquons pas d'être bien défendu au niveau national !
Merci et encore merci aux asservis de son système,merci de faire de vos enfants et petits enfants de bons et loyaux serviteurs de la magouille et du tripatouillage local,merci à vous qui avez des postes à responsabilités obtenus au cirage de pompes,merci de votre incompétence que nous subissons tous les jours.

Écrit par : nono | 07 mai 2010

sieur nono, tu es toujours aussi vindicatif, mais regarde la poutre dans ton oeil avant de regarder la paille dans l'oeil des gens qui votent à droite,
bourquin et consorts font pire que alduy en magouille politique.

Écrit par : scataland | 09 mai 2010

vindicatif non !
Lucide sûrement,ce qui me dérange dans ce département c'est la politique de l'opportunisme de droite ou de gauche,je n'ai rien contre les personnes qui ont des convictions en ayant des idées de gauche ou de droite, c'est très honorable d'avoir l'envie de participer,le problème c'est que les profiteurs sont beaucoup plus nombreux que les personnes ayant des convictions , pour réduire le clientélisme il faut de temps en temps alterner, pour pouvoir comparer entre des politiques différentes, pour éviter que le clientèlisme s'installe dans la durée, 50 ans dans le même système avec plusieurs générations de mêmes familles qui travaillent au service et au maintien de ce système je pense que c'est vraiment malsain pour la démocratie, je ne pense pas que le résultat de cette politique familiale donne de bon résultats puisque chacun privilégie plus la situation personnelle de sa famille que le résultats collectif .
Donc à la charge d'Alduy(je n'ai rien de personnel contre lui) 50 ans pour un résultat vraiment plus que moyen au niveau local et national c'est trop !
A la décharge de Bourquin son système est récent pourquoi ne pas en voir un peu plus .
Système Alduy ou Système Bourquin c'est toujours la même chose c'est de la politique c'est à chacun d'avoir assez de personnalité, d'intégrité,d'objectivité pour dire non quand il le faut ,mais pour cela il ne faut pas être un éternel redevable !

Écrit par : nono | 10 mai 2010

Les commentaires sont fermés.