03 mai 2010

Corporatisme sans frontière, politique

Intéressante info révélée par un blog du Monde sur la recommandation de Louis Aliot par Roland Dumas pour sa carrière d'avocat. Ce corporatisme paraîtra choquant à certains, logique à d'autres, d'ailleurs les commentaires sur ce blog vont dans les deux sens. Il me semble en tout cas que la décision de Dumas le dessert moins qu'elle ne sert Aliot.

20:14 Publié dans Politicorama | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : louis aliot, fn

Commentaires

Après l'affaire des frégates de Taïwan, l'affaire ELF, l'affaire de la succession Giacometti... il n'est plus à une casserole près. Cela nous permet de constater qu'un type comme Dumas, qui ne possède pas un gramme de Socialisme en lui, dérange moins au parti "socialiste" qu'un Frêche qui a juste une grande gueule.

Écrit par : triomphe | 04 mai 2010

Tel Mazarin, Dumas aura su se faire des obligés tout au long de sa carrière. La fin justifie les moyens.

Écrit par : JF | 04 mai 2010

Mitterrand disait
Badinter pour le droit
Dumas pour le tordu

Écrit par : fresh | 07 mai 2010

Les commentaires sont fermés.